Les analystes réagissent à l'annonce de Research in Motion d'un ajustement de sa structure de direction et qui précise combien d'emplois sont éliminés dans l'entreprise.

Publié le 25 juill. 2011
Richard Dufour LA PRESSE

Le titre de Research In Motion, qui a annoncé lundi matin la suppression d'environ 2000 emplois ou 11% de son effectif, est par ailleurs malmené à la Bourse de Toronto.

> Lisez les réactions des analystes sur le Blogue de la Bourse