Le groupe informatique américain Oracle (ORCL), numéro 2 mondial des logiciels, a publié jeudi un bénéfice net annuel en hausse de 39% à 8,5 milliards de dollars, appuyé sur une hausse de son chiffre d'affaires et un résultat net meilleur que prévu au quatrième trimestre.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a progressé de 36% à 3,2 milliards de dollars, revenant à 75 cents par action hors élément exceptionnel, alors que les analystes n'en attendaient que 71.

Le chiffre d'affaires de l'exercice décalé a progressé de 33% à 35,6 milliards de dollars, et celui de la période mars-mai de 13% à 10,78 milliards de dollars, juste au-dessus des attentes (10,75 mds USD).

«Au quatrième trimestre, nous avons atteint une croissance de 19% des ventes de nouvelles licences de logiciel, pratiquement sans acquisitions», a relevé la directrice financière Safra Catz, citée dans un communiqué, se félicitant d'avoir pu dégager une marge d'exploitation de 48%.

L'action chutait néanmoins de 2,77% à 31,56 $ dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse. Elle a progressé bien plus que le marché ces derniers mois, gagnant presque 42% en un an alors que le marché (indice S&P 500) n'avançait que de 17,87%.