Les commandes de biens durables aux États-Unis ont augmenté en avril nettement plus que prévu par les économistes, du fait d'une forte révision à la baisse des données de mars, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, ces commandes ont affiché un bond de 1,9% par rapport à mars, alors que les économistes tablaient sur une hausse limitée à 0,5%.

Mais cette hausse est trompeuse, car les commandes de biens durables ont chuté de 2,1% en mars par rapport à février, alors qu'un mois auparavant le département du Commerce annonçait une baisse de seulement 0,8%.

Le département du Commerce a expliqué que la volatilité actuelle de l'activité économique rendait les chiffres préliminaires plus difficiles à établir, et qu'en l'occurrence les commandes de métaux bruts, de métaux transformés et de machines-outils avaient été bien plus faibles en mars que dans les estimations initiales.

Au final, comme l'anticipaient les économistes, les commandes d'avril restent en dessous de leur niveau de février. Et sur un an, elles sont en chute de 26,6%.

Leur progression sur un mois est néanmoins la plus forte depuis décembre 2007.

Ces commandes de biens durables ont augmenté de 0,8% hors transports (après avoir baissé de 2,7% en mars), et de 1,0% hors défense (après -2,3% en mars) pour la première fois après huit mois consécutifs de baisse.

Mais les commandes de biens d'investissement hors défense et aviation, un indicateur moins volatil qui donne une bonne idée de l'effort des entreprises en la matière, ont connu une baisse de 2,1% en avril, après une baisse de 1,7% en mars.

Par secteur, la hausse des commandes est attribuable aux ordinateurs et à l'électronique (+2,5%, après -1,0% en mars), à la défense (+2,1%, après -2,3%), aux équipements et composants électriques (+1,9%, après -2,6%) et aux transports (+0,6%, après +1,2%).

Reflétant les difficultés persistantes de l'industrie américaine, les commandes de métaux bruts (-3,9%, après -7,4%), de machines-outils (-3,1%, après -3,4%) et de métaux transformés (-1,9%, après -2,0%) restent en baisse en avril.

Les expéditions de biens durables ont baissé de 0,2% en avril par rapport à mars, après une chute de 1,9% en mars, et le niveau des carnets de commandes de 1,2% en avril.