Bombardier (T.BBD.B) progresse rapidement sur les marchés internationaux, des marchés particulièrement prometteurs pour l'aviation d'affaires.

Marie Tison

Bombardier [[|ticker sym='T.BBD.B'|]] progresse rapidement sur les marchés internationaux, des marchés particulièrement prometteurs pour l'aviation d'affaires.

«Entre 55 et 60 % de nos commandes proviennent de l'extérieur des États-Unis, soutient le porte-parole de Bombardier Aéronautique, Leo Knaapen. Pour l'ensemble de l'industrie, on parle de 50 %.»

Traditionnellement, les États-Unis représentent le principal marché mondial en aviation d'affaires.

Cette situation est toutefois en train d'évoluer, avec l'importance grandissante de l'Europe, du Moyen-Orient et de la Russie. Selon la General Aviation Manufacturers Association, les livraisons à l'extérieur des États-Unis ont augmenté de 46 % en 2006.

M. Knaapen affirme que Bombardier a pris de l'avance par rapport à ses concurrents.

«Cela fait déjà une dizaine d'années que nous investissons à l'étranger, notamment dans des bureaux de ventes régionaux à Hong Kong, Dubaï et Londres, explique-t-il. Nous sommes bien positionnés sur les marchés internationaux. Depuis deux ou trois ans, nous avons beaucoup de succès en Russie et l'Europe devient un marché primordial pour nous. »