Les voyageurs ont le beau jeu sur internet. Désirent-ils comparer les prix pour un hôtel, un vol ou une location de voiture?

Stéphanie Grammond

Les voyageurs ont le beau jeu sur internet. Désirent-ils comparer les prix pour un hôtel, un vol ou une location de voiture?

En quelques secondes, les grands métamoteurs de recherche, comme Sidestep ou Mobissimo, scruteront tous les tarifs offerts par les agences web.

Veulent-ils en avoir le coeur net sur les petits extras qui gonflent souvent la facture finale? En plus de comparer tous les tarifs, Search Party leur dressera un tableau synthèse incluant les frais, les taxes applicables, ainsi que les politiques d'annulation et de paiement.

Préfèrent-ils attendre un voyage qui correspondra exactement à leur budget? Ils n'ont qu'à fournir la destination qu'ils ont en tête et le prix qu'ils sont prêts à payer.

Le service «buzz» du métamoteur Kayak les alertera dès qu'une offre surgira.

Souhaitent-ils construire leur propre forfait? Ils peuvent jouer au grossiste en sélectionnant le vol, l'hébergement, les activités, etc.

Les agences web, comme Expedia, offre des rabais aux clients qui composent leur forfait sur mesure, en additionnant plusieurs composantes.

Préfèrent-ils se laisser inspirer? Ils n'ont qu'à dévoiler leur budget. Le service Cartes-Rêves de Travelocity, leur pointera sur une carte toutes les destinations dont ils ont les moyens.

«Les métamoteurs de recherche offrent des fonctionnalités très évoluées. C'est révolutionnaire! Peut-être trop!», dit Claude Péloquin, spécialiste de commerce électronique au Réseau de veille en tourisme. Le consommateur peut perdre bien du temps à analyser la mer d'information disponbile sur Internet.

Face à l'efficacité redoutable des moteurs de recherche, les fournisseurs de services ont été forcés de répliquer. Les grandes chaînes hôtelières ont adopté une politique du meilleur prix garanti, pour convaincre leurs clients de réserver directement sur leur site, sans crainte de payer trop cher.

Par exemple, si un client déniche un meilleur prix ailleurs, Windham offre la première nuit gratuite et ajuste son prix pour le reste du séjour.

Les grandes agences web sont revenues à la charge avec le même genre de politique, applicable non seulement à l'hébergement, mais aussi au vol chez Orbitz et même à l'ensemble des produits chez Expedia. Travelocity va encore plus loin en ajoutant une garantie de satisfaction totale qui promet de suivre le client tout au long de son séjour et de régler les problèmes rencontrés.

Résultat: «Rares maintenant sont les différences de prix majeures sur internet pour le même produit», affirme M. Péloquin. Vous aurez beau cherchez, les prix se tiennent, sauf pour les canaux spécialisés de liquidation...

Les braderies virtuelles

Les fournisseurs ne veulent pas saboter leur image de marque avec des rabais fracassants. Mais ils désirent quand même écouler leurs stocks. Ils passent alors par des braderies virtuelles qui utilisent un modèle opaque, comme Hotwire qui propose des chambres d'hôtel dégriffées.

L'internaute fournit sa destination, ses dates et ses préférences. Le moteur de recherche (qui appartient à Expedia) lui soumet des offres de chambres en liquidation, en donnant le nombre d'étoiles de l'hôtel. Mais ce n'est qu'une fois la transaction conclue qu'il révèle le nom de l'hôtel!

Travelzoo est une autre formule de liquidation sur Internet. Le métamoteur déniche les meilleures offres sur le web et envoie une liste hebdomadaire des 20 meilleures idées de voyage à ses abonnés, selon leur profil.

Il faut attraper au vol ses offres de dernières minutes. D'ailleurs, près de 60% des clients n'avaient pas prévu voyager, mais ils n'ont pas pu résister tellement l'offre était alléchante.

Les sites d'encan, comme eBay, sont une autre façon de mettre la main sur de véritables aubaines, à quelques jours d'avis. Mais souvent la composante transport n'est pas incluse, car il est impossible de prévoir de quelle ville l'acheteur partira.

La boule de cristal des réservations

Réserver dès maintenant ou attendre que le prix baisse, quitte à ce qu'il ne reste plus de disponibilité? Bien des voyageurs tentent de prédire la tendance des prix. Désormais, Farecast fait le travail pour eux. Il leur garantit même les résultats de ses prévisions.

Si le logiciel prévoit que le prix baissera dans la prochaine semaine, il suggère à l'internaute d'attendre, mais il lui offre de payer 9,95$US pour se prémunir contre une hausse. Le service devrait être offert au Canada, d'ici la fin de 2007. Farecast souhaite aussi étendre son service aux hôtels.

Pour sa part, FareCompare permet de prévoir ses vacances en fonction des périodes de l'année les plus abordables. En analysant les prix historiques des billets d'avions, le logiciel détermine quelles sont les semaines et quels sont les transporteurs les moins chers, pour chaque liaison.

Autre gadget amusant: Avec SeatGuru, on peut identifier les meilleurs sièges à bord d'un avion, selon le type d'appareil, selon qu'on voyage avec des enfants, qu'on veut travailler à bord, qu'on a des bagages à ranger...

De tout, même un ami!

Partage d'itinéraire, critique d'hôtel et d'attractions touristiques, conseils de voyage... Avec plus de 20 millions de visiteurs par mois, TripAdvisor est la référence dans le domaine du partage de contenu à la disposition des voyageurs.

On est dans l'univers de la «transparence radicale», dit Claude Péloquin.

TripAdvisor est un guide de voyage interactif, constamment mis à jour. Mais contrairement aux guides établis, comme Michelin, Fodors ou Routard, il est écrit par de simples voyageurs qui ne passent pas par quatre chemins pour dire ce qu'ils pensent.

La communauté virtuelle du voyage compte bien d'autres sites spécialisés. Version moderne de la bonne vieille séance de diapos dans le salon, le site Flickr permet aux voyageurs de partager leurs photos.

TripUp met en contact des voyageurs qui se rendent dans un endroit déterminé, avec des habitants qui sont intéressés à les rencontrer. Triporama met en commun des voyageurs qui désirent constituer leur propre voyage de groupe. Comme quoi on trouve de tout sur Internet... même un ami!