Le détaillant de vêtements Le Château (T.CTU.A) ficèle le sort du fractionnement de ses actions à raison de quatre pour une, grâce à l'approbation donnée par ses actionnaires.

Michel Munger

Le détaillant de vêtements Le Château [[|ticker sym='T.CTU.A'|]] ficèle le sort du fractionnement de ses actions à raison de quatre pour une, grâce à l'approbation donnée par ses actionnaires.

Lors du vote tenu à l'assemblée annuelle de la compagnie montréalaise mercredi matin, les actionnaires ont approuvé la décision qui s'appliquera le 18 juillet. Les titres de catégories A et B seront touchés.

Les actionnaires devront retourner leurs certificats d'actions d'ici cette date afin d'obtenir les actions supplémentaires qui seront émises lors du fractionnement.

La négociation des titres à la Bourse de Toronto s'amorcera à l'ouverture de la séance du 16 juillet.

Le Château procède à ce changement alors que son action a sauté par-dessus la barre des 60 $. Mercredi matin, elle était en hausse de 1,5% à 64,45 $.

La direction affirme que cela prouve son bon rendement.

«Toutes nos divisions affichent un bon rendement, souligne la PDG Jane Silverstone Segal. Pour les huit premières semaines du deuxième trimestre, les ventes au détail totales se sont accrues de 18,2 %, et les ventes des magasins comparables ont enregistré une hausse de 13,1 % comparativement à la même période l'exercice précédent.»