(Calgary) La Chine a suspendu ses importations de bœuf canadien à la suite de la découverte d’un cas atypique d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), aussi appelée maladie de la vache folle, dans une ferme albertaine le mois dernier.

Publié le 11 janvier
La Presse Canadienne

Le marché chinois est le troisième marché d’exportation en importance de l’industrie canadienne du bœuf, d’une valeur d’environ 170 millions par année.

Les Philippines et la Corée du Sud ont également interrompu les importations de bœuf canadien sur la base de la découverte du cas d’ESB.

La détection du cas atypique est le premier cas du genre au Canada en six ans. La maladie a été signalée six fois aux États-Unis, plus récemment en 2018.

Contrairement à la souche classique de cette maladie, l’ESB atypique ne présente aucun risque pour la santé des humains et n’est pas transmissible.

Dennis Laycraft, directeur général de l’Association canadienne des éleveurs de bovins, a dit s’attendre à ce que les fermetures de frontières soient temporaires, et idéalement résolues en quelques jours ou semaines.