(Québec) Il n’y aura pas d’augmentation d’ici un an du montant maximal de la prime annuelle du régime public d’assurance médicaments (RPAM) du Québec, qui restera donc à 710 $ jusqu’au 30 juin 2023.

Publié le 23 juin
La Presse Canadienne

La décision a été entérinée par le Conseil des ministres à la suite d’une recommandation du conseil d’administration de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, explique ce gel par les économies engendrées des ententes avec les fabricants qui souhaitent l’inscription de nouveaux produits aux Listes de médicaments du Régime général d’assurance médicaments. Les conditions de prix favorables et les rabais prévus par ces ententes atténuent ainsi le coût associé à la couverture de nouveaux médicaments.

Le ministre Dubé précise que le passage aux produits biosimilaires, bien moins onéreux que les produits biologiques de référence, a permis de dégager une marge de manœuvre suffisante rendant possible le gel de la prime d’assurance.

Outre le gel du montant maximal, d’autres paramètres de contribution demeurent inchangés, notamment le montant de la franchise, établi à 22,25 $, et la proportion de coassurances, fixée à 35 %, de même que la contribution mensuelle de certaines personnes âgées de 65 ans et plus.