Ébranlée par la mort d’une étudiante en médecine, la Fédération médicale étudiante du Québec exige un « changement de culture » au sein du milieu médical.

Publié le 20 janvier
Florence Morin-Martel
Florence Morin-Martel La Presse

Les conditions doivent changer afin de permettre aux médecins en devenir d’avoir « l’espace et le temps de prendre soin de [leur] santé », a fait valoir la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ), à la suite de la mort récente d’une étudiante de quatrième année en médecine de l’Université McGill. « Nous souhaitons un milieu sécuritaire où nous puissions clamer haut et fort lorsque nous sommes au bout du rouleau et que nous avons besoin d’aide, sans craindre les représailles ou le jugement », peut-on lire dans une lettre diffusée sur les réseaux sociaux, mardi.

Afin d’honorer la mémoire de l’étudiante, la FMEQ promet « de continuer à travailler sur le dossier des conditions de stage » dans le but de trouver des « solutions permanentes ». L’étudiante, rappelle la lettre, avait milité pour l’amélioration des conditions d’études dans les facultés de médecine. « Elle avait fait du bien-être étudiant son cheval de bataille », écrit la FMEQ.

Dans une publication sur Facebook, le groupe des Médecins québécois pour le régime public (MQRP) a offert ses condoléances aux proches de l’étudiante. « [Elle] était membre active de MQRP et une militante aux convictions inébranlables, peut-on lire dans le message. Elle nous manque déjà beaucoup. »

Jointe par La Presse, l’Université McGill a dit avoir informé les membres de la faculté de médecine et des sciences de la santé de cette triste nouvelle. « Nous avons encouragé nos étudiants affectés par ce triste évènement à obtenir l’aide nécessaire en cette période difficile », a affirmé Shirley Cardenas, agente des relations avec les médias.

Si vous avez besoin de soutien, si vous avez des idées suicidaires ou si vous êtes inquiet pour un de vos proches, appelez le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553). Un intervenant en prévention du suicide est disponible pour vous 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Le programme d’aide aux médecins du Québec peut être joint en composant le 1 800 387-4166 ou le 514 397-0888.