La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, présentera le nouveau Guide alimentaire canadien, ce matin, au marché Jean-Talon à Montréal. Les dernières directives en nutrition d'Ottawa remontaient à plus de 12 ans. Les nouvelles directives devaient initialement être publiées l'an dernier.

DAPHNÉ CAMERON LA PRESSE

Plus tôt ce mois-ci, La Presse a mis la main sur des versions préliminaires du document qui révélaient que les produits laitiers seraient largement écartés de la nouvelle mouture du guide. Jusqu'à aujourd'hui, Ottawa pouvait recommander une consommation quotidienne allant jusqu'à quatre portions de produits laitiers.

Désormais, les produits laitiers se retrouveraient dans la catégorie des « aliments protéinés » au même titre que les légumineuses, les noix ou le poisson, par exemple.

Cette nouvelle a fait couler beaucoup d'encre depuis sa sortie. Les producteurs laitiers du Canada craignent que cette disparition amène les « générations futures de Canadiens » à croire, à tort, que les produits laitiers sont malsains.

Nouvelles balises attendues

Chose certaine, ce changement causera inévitablement des pertes financières importantes à l'industrie laitière puisque le Guide alimentaire doit être suivi par plusieurs établissements comme les hôpitaux ou les garderies pour composer leurs repas.

La présentation du nouveau guide apportera aussi des précisions sur le concept des portions qui semblait être abandonné dans les documents de travail de Santé Canada obtenus par La Presse.

Le gouvernement canadien a mené deux rondes de consultations publiques auprès de 27 000 personnes avant d'adopter ses nouvelles directives. Les études financées par l'industrie agroalimentaire ont par ailleurs été écartées du processus, assure Santé Canada.