(Québec) La longue marche du comédien Patrice Coquereau contre l’anxiété l’a mené jeudi jusqu’au Parlement de Québec.

Patrice Bergeron La Presse canadienne

L’Assemblée nationale a salué son geste et a adopté à l’unanimité une motion qui réclame plus de fonds et de ressources pour lutter contre ce trouble de santé.

M. Coquereau a parcouru 570 km sur la route 132 l’été dernier pour sensibiliser la population concernant l’anxiété.

Souffrant lui-même de « troubles anxieux sévères », le comédien a témoigné de ses efforts jeudi matin, au côté du député péquiste Harold LeBel, qui a embrassé la cause et piloté l’adoption de la motion en Chambre.

M. Coquereau se demande pourquoi aussi peu de ressources sont consacrées à ce « problème aussi courant, et récurrent, et même en augmentation ».

Le député Harold LeBel a notamment évoqué que 300 étudiants sur 3000 bénéficient d’un suivi particulier, dont beaucoup souffrant de troubles anxieux.