Trois personnes infectées par la rougeole pourraient avoir disséminé le virus dans plusieurs lieux publics de Laval, fin juin, poussant le ministère de la Santé à lancer une alerte publique.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Des autobus, des commerces et un restaurant sont concernés.

« Ce qui est arrivé, c’est qu’il y a eu un premier cas qui est allé au Carrefour Laval » et aurait infecté deux autres personnes, a indiqué Horacio Arruda, directeur provincial de la santé publique. « On a trois cas associés à ce qu’on peut appeler l’éclosion du Carrefour Laval. »

Le premier malade a contracté la maladie en séjournant à l’étranger. Un jeune homme et une jeune femme ont contracté la maladie après avoir été en contact avec lui dans le centre commercial.

Deux de ces trois personnes étaient vaccinées, mais ce vaccin a un taux d’échec d’environ 5 %, a indiqué Horacio Arruda. La femme n’avait pas été vaccinée, comme environ 13 % des jeunes Québécois.

Les autorités veulent retracer les bébés de moins d’un an, les personnes au système immunitaire affaibli, ainsi que les femmes enceintes non vaccinées qui sont passées dans les mêmes lieux publics que les trois malades.

Voici les lieux concernés :

– Le Walmart Sainte-Dorothée, le 13 juin, entre 13 h 30 et 15 h 15

– Le secteur de la porte 2 du Carrefour Laval, le 13 juin, entre 14 h 15 et 16 h

– Restaurant L’Œufrier, du 1702, boulevard des Laurentides, le 26 juin, entre 7 h et 8 h 40

– L’autobus 70 de la STL, qui a quitté à 11 h 7 la station de métro Montmorency en direction de la station de métro Cartier, le 26 juin, entre 11 h 30 et 12 h 15

– L’autobus 20 de la STL (même véhicule que l’autobus 70 précédent), qui a quitté à 12 h 22 de la station de métro Cartier, en direction du terminus Notre-Dame/Montgolfier (Chomedey), puis a quitté le terminus Notre-Dame/Montgolfier à 12 h 55, en direction de la station de métro Cartier, Laval, le 26 juin, entre 12 h 15 et 13 h

– Le Club de gymnastique Laval Excellence, du 1555, boulevard Martin Est, le 26 juin, entre 12 h et 16 h 30

– L’autobus 70 de la STL, qui a quitté à 15 h 18 la station de métro Cartier, en direction de la station de métro Montmorency, le 26 juin, entre 15 h 30 et 17 h

– Le Dollorama, 2077, boulevard des Laurentides, Laval, le 26 juin, entre 16 h 50 et 18 h 20

– Le café Second Cup, les corridors et les aires communes près de la porte 2 du Carrefour Laval, le 26 juin entre 16 h et 21 h 30

– La pharmacie Proxim, du 5020, boulevard des Laurentides, le 29 juin, entre 10 h 30 et 11 h 45

Les personnes qui ont visité ces lieux mais qui ne présentent pas un facteur de risque sont invitées à rester à l’affût d’éventuels symptômes et de vérifier si elles sont bien vaccinées. Dans le cas contraire, elles peuvent appeler le 8-1-1. Si elles se déplacent en clinique en raison de symptômes suspects (fièvre importante suivie de rougeurs), elles doivent s’annoncer avant de se déplacer.

« Les périodes d’exposition sont déterminées en fonction des heures de présence d’une personne contagieuse, en y ajoutant un temps supplémentaire d’une heure pour tenir compte de la persistance du virus dans l’air ambiant », a indiqué le ministère de la Santé.