Ne voulant pas être pris de court, Québec solidaire et le Parti vert du Québec entreprennent dès maintenant une campagne commune pour participer au débat des chefs lors des prochaines élections provinciales.

LA PRESSE CANADIENNE

Lors d'un point de presse à Montréal, la porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, et le chef du Parti vert Guy Rainville, ont rappelé qu'aux dernières élections québécoises, ce sont plus de 300 000 électeurs et électrices qui ont voté pour l'une ou l'autre des formations politiques.

 

Devant ce constat, Mme David estime que ces électeurs méritent considération et respect, au même titre que les électeurs de l'Action démocratique du Québec (ADQ), du Parti québécois (PQ) ou du Parti libéral du Québec (PLQ).

Elle croit que la présence de Québec solidaire et du Parti vert au débat des chefs ferait l'effet d'une bouffée d'air frais.

Le chef du Parti vert du Québec, Guy Rainville, ajoute que la loi électorale prévoit que les partis ayant obtenu plus de 3 pour cent des votes à la dernière élection générale ont droit au même temps d'antenne gratuit offert par les médias, ce qui inclut le débat des chefs. Il ne veut pas être exclu des prochains débats comme l'ont été les deux partis dans le cadre de l'élection complémentaire tenue lundi dans le comté de Jean-Talon, à Québec.

Les deux partis demandent au consortium des télédiffuseurs une rencontre et entendent faire des pressions sur les chefs des partis présents à l'Assemblée nationale.