La Cour d'appel du Québec a statué vendredi qu'un homme de 18 ans, accusé d'avoir tué une fillette alors qu'il conduisait son véhicule, devra subir son procès devant le tribunal des adultes.

Mis à jour le 24 avr. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Le jeune homme célébrait son 18e anniversaire de naissance, le 31 octobre 2007, lorsqu'il a heurté Bianca Leduc, causant la mort de la fillette de trois ans.

Au moment de l'accident, la petite Bianca jouait parmi des décorations d'Halloween installées devant la résidence de sa gardienne, à L'Ile-Perrot dans l'ouest de Montréal.

En juin dernier, la Cour du Québec avait déterminé, à partir d'un précédent jurisprudentiel en Alberta, qu'une période de grâce de 24 heures pouvait être consentie à une personne ayant commis un acte criminel le jour de son 18e anniversaire de naissance.

La Cour supérieure avait cependant renversé cette décision quelques mois plus tard et retourné l'affaire au tribunal des adultes.

L'accusé et un autre jeune homme de 17 ans font face à des accusations de conduite dangereuse et de négligence criminelle ayant causé la mort.