Le député libéral de Saint-François, Guy Hardy, quittera la vie politique après un seul mandat. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections.

Tommy Chouinard LA PRESSE

Il explique dans un communiqué que « le travail auprès des électeurs est très demandant ». « J'ai l'intention de prendre du temps avec mon épouse Denise, mes enfants et mes petits-enfants. Je m'en vais à la retraite », affirme-t-il. Il avait battu le ministre péquiste de la Santé, Réjean Hébert, lors des élections de 2014. De 1985 à 2012, la circonscription de Saint-François a été représentée par la libérale Monique Gagnon-Tremblay. De son côté, le député libéral des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, réfléchit à son avenir politique. Il porte à au moins neuf le nombre d'élus du Parti libéral qui envisagent de ne pas solliciter un autre mandat. M. Chevarie a été élu pour la première fois en 2008, s'est fait battre par la péquiste Jeannine Richard en 2012 et a repris son siège deux ans plus tard.