Source ID:; App Source:

Éric Caire congédie son attaché de presse

   ... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

   

Photothèque Le Soleil

(Québec) Le candidat à la direction de l'ADQ, Éric Caire, a montré la porte à son attaché de presse hier, 24 heures seulement après l'avoir présenté aux journalistes.

Jean-François Tétrault, qui était également conseiller de M. Caire, a rédigé un communiqué truffé d'une dizaine de fautes. Le document a été distribué aux journalistes mardi, lors de la toute première conférence de presse de la campagne de M. Caire. Les erreurs sautent aux yeux: «entousiasme», «campange», «privilege», «cummuler», «a agit», il «c'est fait connaître», «quand au reste de l'équipe», «tant qu'à M. Benjamin».

 

«C'est clair que je ne peux pas mettre la rigueur et la cohérence au coeur de ma campagne et tolérer ce qui s'est passé» mardi, a expliqué Éric Caire à La Presse. «On a jugé que c'était préférable de mettre fin à notre collaboration».

Selon lui, Jean-François Tétrault a diffusé un communiqué truffé de fautes «en toute connaissance de cause parce que des gens lui avaient signalé qu'il y avait des erreurs». «Pour moi, c'est un comportement inacceptable», a-t-il affirmé. Le candidat à la succession de Mario Dumont dit ne pas avoir eu le temps de lire le communiqué avant sa diffusion.

Mardi, en conférence de presse, Éric Caire vantait la qualité de son équipe, dont il dévoilait les premiers membres. Jean-François Tétrault «est un militant de la première heure, disait-il. Il a adhéré à l'ADQ en 1995. C'est presque un père fondateur, si j'ose m'exprimer ainsi. C'est quelqu'un que je connais depuis de nombreuses années, un bonhomme pour qui j'ai beaucoup de respect, et j'ai beaucoup de respect pour son travail, pour sa réflexion».

Larguer ce collaborateur, un «ami personnel», a été «une décision tough à prendre», a indiqué M. Caire. Selon lui, Jean-François Tétrault «a assumé les conséquences de son geste» et convenu qu'il devait quitter l'équipe.

Le coprésident de la campagne de M. Caire, Richard Merlini, a admis que son candidat connaît un départ difficile. «C'est parti du pied gauche», a-t-il laissé tomber. L'ex-député de Chambly s'est empressé d'ajouter qu'«on est juste en précampagne».

Éric Caire s'est retrouvé dans l'embarras la semaine dernière après avoir dit que l'organisateur de sa campagne est l'ancien député bloquiste et conseiller de Mario Dumont, Pierre Brien, une information qui a été démentie aussitôt par le principal intéressé.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer