Alors que le compte à rebours électoral est commencé, le NPD reprend la tête dans les intentions de vote au Québec. Mais la prochaine campagne s'annonce comme une lutte à deux dans la province entre les néo-démocrates de Thomas Mulcair et les libéraux de Justin Trudeau.

Joel-Denis Bellavance LA PRESSE

Si des élections avaient lieu aujourd'hui, le NPD obtiendrait 36% des voix contre 34% au Parti libéral, révèle un sondage réalisé par la firme CROP pour le compte de La Presse. Le Bloc québécois et le Parti conservateur arrivent loin derrière avec chacun 13% des appuis seulement.

Dans le cas du NPD, il s'agit d'un bond de quatre points de pourcentage en un mois. Le Parti libéral encaisse une diminution de quatre points de ses appuis comparativement au dernier coup de sonde.

Chez les électeurs francophones, qui déterminent le candidat vainqueur dans la majorité des circonscriptions au Québec, le NPD est nettement en avance avec 38%. Le Parti libéral est deuxième avec 28% tandis que le Bloc québécois ne récolte que 16%. Le Parti conservateur est bon dernier avec 13%.

Le Parti libéral fait le plein de ses appuis chez les anglophones et les allophones puisque 57% d'entre eux affirment qu'ils voteraient pour les troupes de Justin Trudeau si des élections avaient lieu aujourd'hui. Le NPD récolte l'appui de 29% de ces électeurs.