Source ID:; App Source:

Mario Beaulieu, chef du Bloc: un député réfléchit à son avenir

Élu sous la bannière du Nouveau Parti démocratique... (Photo Sean Kilpatrick, Archives PC)

Agrandir

Élu sous la bannière du Nouveau Parti démocratique en 2011, le député Claude Patry s'est rallié au Bloc québécois en raison d'un désaccord sur une éventuelle réforme de la Loi sur la clarté référendaire.

Photo Sean Kilpatrick, Archives PC

(OTTAWA) Un député du Bloc québécois réfléchit à son avenir dans la foulée de la victoire de Mario Beaulieu dans la course à la direction. Claude Patry souhaite rencontrer son nouveau chef avant de prendre une décision.

Un député du Bloc québécois réfléchit à son... (Robert Skinner, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Robert Skinner, La Presse

M. Patry, qui représente la circonscription de Jonquière-Alma, a confié à des proches qu'il pourrait ne pas se présenter aux élections fédérales de 2015 si M. Beaulieu est à la tête du Bloc. Une source indique que, surpris par la victoire de M. Beaulieu, le député « réfléchit », mais qu'il n'a pas encore pris de décision.

Joint par La Presse, hier, le député s'est refusé à tout commentaire. Il a affirmé qu'il publierait un communiqué demain pour réagir au verdict des membres, puis il a promptement raccroché.

Le porte-parole du Bloc québécois, Simon Charbonneau, a rappelé La Presse au nom de M. Patry en soirée. Il a indiqué que le député fait toujours partie du caucus et que M. Beaulieu rencontrera bientôt les élus pour faire le point sur ses intentions.

« M. Patry attend une rencontre avec M. Beaulieu pour voir quelle direction le nouveau chef veut donner au parti ainsi qu'aux députés », a indiqué M. Charbonneau.

Les trois députés qui ne briguaient pas la direction de la formation souverainiste ont soutenu la candidature du député André Bellavance, qui a finalement perdu la course.

Claude Patry a été élu aux élections de 2011 sous la bannière du Nouveau Parti démocratique. Il s'est rallié au parti souverainiste en raison d'un désaccord avec la position néo-démocrate sur une éventuelle réforme de la Loi sur la clarté référendaire.

DÉMISSION D'UN MILITANT BLOQUISTE

Quelques heures après l'élection de Mario Beaulieu à la tête du Bloc québécois, Jerry Beaudoin a démissionné de ses postes de président du Bloc québécois d'Hochelaga et de président du Bloc québécois de la région de Montréal. Le militant de 31 ans avait fait campagne aux côtés du candidat défait André Bellavance dans la course à la direction du parti politique. « Je quitte en raison du choix du nouveau chef. De sa vision folklorique de l'indépendance qui aura, selon moi, un effet néfaste sur ce projet qui nous est si cher », a-t-il indiqué à La Presse. Jerry Beaudoin militait au parti depuis une quinzaine d'années.

Avec Annabelle Blais




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer