Source ID:; App Source:
Exclusif

Les élus déménageront pendant le 150e du Canada

Selon des fonctionnaires, l'édifice du centre de la... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Selon des fonctionnaires, l'édifice du centre de la colline parlementaire, qui abrite la Chambre des communes, pourrait devenir un danger public à partir de 2017 si les travaux de rénovation ne vont pas de l'avant.

Photo archives La Presse Canadienne

(Ottawa) Les députés fédéraux marqueront le 150e anniversaire de la fondation du Canada, en 2017, par un grand déménagement.

Les élus devront en effet quitter la Chambre des communes, située dans l'édifice du centre de la colline parlementaire, pour installer leurs pénates dans l'édifice de l'Ouest, situé à un jet de pierre et soumis à d'importants travaux de rénovation depuis 2008.

Ces rénovations auront coûté quelque 863 millions de dollars. Mais ces investissements étaient nécessaires afin de réaliser des travaux de maçonnerie - 50% des pierres ont été enlevées -, retirer l'amiante de l'édifice patrimonial, installer de nouvelles fenêtres et un nouveau toit, entre autres.

Échéancier raccourci

Tout indique que les travaux de rénovation, qui comprennent aussi l'aménagement d'une Chambre des communes temporaire pour accueillir 338 députés, seront terminés en 2017, soit trois ans plus tôt que prévu, alors que les célébrations entourant le 150e anniversaire de l'Acte de l'Amérique du Nord battront leur plein.

C'est du moins l'échéancier avancé par les hauts fonctionnaires au gouvernement conservateur de Stephen Harper, selon des documents obtenus par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

«Le projet de rénovation de l'édifice de l'Ouest va bon train. Une fois les travaux terminés, l'édifice abritera une Chambre des communes temporaire, certains bureaux parlementaires et d'autres locaux qui seront fermés durant les travaux de restauration de l'édifice du centre. Les travaux de l'édifice de l'Ouest sont en voie d'être parachevés en 2017, une contribution qui s'impose dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada», peut-on lire dans des documents du ministère des Travaux publics.

La facture risque d'être tout aussi salée dans le cas de l'édifice du centre, symbole par excellence de la capitale nationale auprès des touristes, car le bâtiment est dans un état de détérioration plus avancé. Des fonctionnaires ont à nouveau sonné l'alarme l'hiver dernier en affirmant que l'édifice deviendrait un danger public à partir de 2017 si les travaux de rénovation ne vont pas de l'avant. Les travaux devraient être terminés en 2025.

5 milliards de dollars

Selon certaines estimations, l'ensemble des travaux sur la colline parlementaire pourrait friser les 5 milliards de dollars. Cela comprend les 425 millions que coûtent les travaux de rénovation effectués à l'édifice Wellington, situé en face de la colline parlementaire, et la facture de 99,5 millions pour la construction de l'édifice John A. Macdonald, également dans le même secteur.

Les trois principaux édifices de la colline parlementaire ont été érigés en partie au milieu des années 1800. Mais l'édifice du centre a été complètement détruit à la suite d'un incendie en 1916. Seule la bibliothèque du parlement a résisté au brasier.

Ces édifices n'ont jamais subi de cure de rajeunissement depuis leur construction, d'où la facture salée des travaux actuellement en cours.

Controverses

Rappelons que les travaux de rénovation de l'édifice de l'ouest ont été marqués par les controverses. La Gendarmerie royale du Canada a dû mener une enquête sur les liens entre la société montréalaise LM Sauvé et le militant conservateur de longue date Gilles Varin. L'entrepreneur Paul Sauvé avait assuré avoir payé M. Varin 140 000$ pour son coup de pouce dans l'obtention d'un contrat de 8,9 millions pour restaurer une section de l'édifice de l'Ouest, en 2008. M. Varin a soutenu n'avoir obtenu que 118 000$ pour son travail.

LM Sauvé a fait faillite un an plus tard et a perdu le contrat. En 2011, le gouvernement a accordé à PCL Constructors Canada un contrat de 358,5 millions pour la restauration de l'édifice de l'Ouest.

- Avec William Leclerc et La Presse Canadienne




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer