Source ID:; App Source:

Le Bloc fait pression sur Harper

(Ottawa) Le Bloc québécois accentue la pression sur le gouvernement Harper à la Chambre des communes pour qu'il accorde une compensation financière au Québec pour avoir harmonisé sa taxe provinciale avec la TPS.

Les troupes de Gilles Duceppe ont profité hier de leur journée de l'opposition afin de déposer une motion exhortant Ottawa à négocier une entente «de bonne foi» avec le gouvernement du Québec pour régler «le contentieux qui existe depuis plus d'une décennie».

 

Le Bloc québécois a pris soin d'indiquer dans cette motion que le gouvernement fédéral devrait verser une compensation de 2,6 milliards de dollars, comme le réclame le gouvernement du Québec.

À la surprise générale, le Parti libéral a l'intention d'appuyer cette motion même si l'ancien gouvernement libéral de Jean Chrétien avait rejeté la demande d'une compensation financière dans les années 90.

Le NPD compte aussi donner son appui à cette motion. Résultat: les conservateurs de Stephen Harper risquent d'être isolés aux Communes aujourd'hui quand la motion du Bloc sera mise aux voix.

Le chef bloquiste Gilles Duceppe, qui talonne le gouvernement Harper sur cette question depuis que le ministre des Finances, Jim Flaherty, a annoncé en mars qu'il versera 4,3 milliards de dollars à l'Ontario parce que cette province accepte d'harmoniser sa taxe de vente provinciale avec la TPS en 2010, s'est «très heureux» de voir les libéraux de Michael Ignatieff appuyer la motion de son parti.

Mais il n'a pu s'empêcher de dire que cette décision des libéraux pourrait être liée à la tenue du congrès libéral qui a lieu en fin de semaine à Vancouver. «Il se peut qu'il y ait un congrès en fin de semaine. Le congrès libéral», a-t-il affirmé, sourire en coin.

Sous le couvert de l'anonymat, un stratège libéral a indiqué que le Parti libéral appuie la motion parce qu'il croit que des négociations «de bonne foi» doivent avoir lieu sur cette question entre Ottawa et Québec. Toutefois, les libéraux ne se sentent pas liés par la somme réclamée par le gouvernement du Québec et le Bloc québécois. «Le montant sera décidé durant les négociations», a-t-on indiqué.

Aux Communes, le premier ministre Stephen Harper a indiqué que son gouvernement est aussi prêt à négocier une nouvelle entente avec Québec. Le ministre Flaherty a déjà fait savoir qu'il souhaite percevoir la nouvelle taxe harmonisée. À l'heure actuelle, le Québec perçoit les deux taxes à la consommation et remet les recettes de la TPS à Ottawa.

M. Harper a rappelé que le fédéral verse une compensation annuelle à Québec pour percevoir la TPS et que cette compensation disparaîtra si le Québec désire conclure une entente comparable à celle signée par l'Ontario.

«Selon cette entente, le gouvernement fédéral paie la province, pas une fois, mais chaque année. Jusqu'à maintenant, on a payé au Québec près de 2 milliards de dollars relativement à cette entente. Si, maintenant, le gouvernement du Québec désire une entente comme celle conclue avec l'Ontario et les provinces de l'Atlantique, le ministre des Finances a déjà indiqué qu'il était prêt à négocier une telle entente», a dit M. Harper.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer