Source ID:; App Source:

Un marathon de négociations vers une coalition historique

(Ottawa) Le Parti libéral, le NPD et Bloc québécois ont conclu une entente historique pour former un gouvernement de coalition et prendre la relève des conservateurs de Stephen Harper s'ils sont défaits aux Communes la semaine prochaine.

Si tel est le cas, il s'agira du deuxième gouvernement de coalition dans l'histoire du pays après celui qui a dirigé le pays à la fin de la Première Guerre mondiale. Mais il sera unique en son genre en ce qu'il sera appuyé par un parti souverainiste.

 

Cet accord a été finalisé à 14h30 hier au terme d'un marathon de négociations entre les trois partis entrepris jeudi dernier. Cinq députés issus des trois partis ont pris part à la dernière ronde de discussions.

L'équipe du Parti libéral était composée des députés Ralph Goodale et Marlene Jennings et de Joanne Sénécal, chef de cabinet de Stéphane Dion, ainsi que des stratèges libéraux Jeremy Broadhurst, Mike McNair et Katie Telford.

Le NPD avait délégué la députée Dawn Black, l'ancien chef du parti Ed Broadbent, l'ancien solliciteur général de la Saskatchewan, Allan Blakeney, la présidente du parti, Anne McGrath, ainsi que les stratèges Karl Bélanger et Brian Topp.

Pour sa part, le Bloc québécois avait mandaté Pierre Paquette et Luc Desnoyers, deux députés qui ont l'habitude des négociations puisque ce sont deux anciens syndicalistes. Le chef de cabinet de Gilles Duceppe, François Leblanc, ainsi que le directeur des communications, Philippe Gagnon, participaient également aux pourparlers.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer