(Ottawa) Le Parti vert fédéral a amélioré son financement de 9 % au dernier trimestre par rapport à la même période un an plus tôt, malgré ses conflits internes fortement publicisés.

La Presse Canadienne

Les documents déposés auprès d’Élections Canada révèlent que les Verts ont collecté environ 682 000 $ au deuxième trimestre de 2021, par rapport à environ 626 600 $ lors du même trimestre en 2020.

Les données révèlent un portrait différent de celui communiqué, le mois dernier, dans un courriel aux membres du parti par la présidente des Verts, Liana Canton Cusmano, affirmant que le parti avait constaté une réduction des dons sous la direction d’Annamie Paul.

Mme Paul, qui a été élue en octobre, était également cheffe lorsque le financement a cru de 17 % au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2020.

La plupart des partis fédéraux ont observé l’an dernier une baisse des fonds amassés, la pandémie ayant entravé les dons de toutes sortes et ont forcé les partis à repenser certains de leurs outils de collecte de fonds traditionnels.

Les Verts ont moins contribué au dernier trimestre qu’à la même période en 2019, une année électorale, mais plus qu’au deuxième trimestre de chacune des trois années précédentes.

Les nouvelles données constituent une petite lueur d’espoir pour Annamie Paul, qui continue de lutter contre de hauts responsables du parti qui ont entamé une procédure judiciaire contre elle cette semaine dans un effort continu pour l’évincer avant une probable élection fédérale.

Tard jeudi, Mme Cusmano a envoyé un courriel aux membres du parti, qu’a obtenu La Presse Canadienne, disant que c’était Mme Paul qui avait déclenché la querelle juridique en lançant un processus d’arbitrage qui a mis fin à un vote de défiance prévu contre elle par le conseil fédéral du parti.