(Québec) Un député de l’Assemblée nationale n’a pas aimé que l’ex-président des États-Unis, Barack Obama, exprime publiquement son opinion sur les élections fédérales au Canada qui auront lieu lundi prochain.

La Presse canadienne

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Christopher Skeete, qui représente la circonscription de Sainte-Rose, à Laval, a transmis sa réaction sur Twitter. Il a écrit que puisque seul l’électorat américain s’est prononcé lors des élections présidentielles de 2016 aux États-Unis, il aurait aimé que les Canadiens soient les seuls à se prononcer sur les élections fédérales au Canada.

Mercredi, sur son compte Twitter, Barack Obama a pris position en faveur du Parti libéral (PLC) et de son chef, Justin Trudeau, en écrivant qu’il avait été fier de travailler à ses côtés en tant que président américain. Il décrit le chef libéral comme un dirigeant travaillant et efficace qui s’attaque à d’importants enjeux comme les changements climatiques.

Il a ensuite lancé un appel aux Canadiens pour qu’ils reportent au pouvoir le premier ministre sortant, car le monde a besoin, selon lui, de son leadership progressiste en ce moment.

Peu après la diffusion du message de l’ex-président des États-Unis, Justin Trudeau l’a remercié et a dit que son équipe et lui travaillaient très fort pour que les choses continuent à progresser.

Le chef du Parti conservateur (PCC), Andrew Scheer, a pour sa part dit qu’il était trop occupé à faire campagne pour se soucier des commentaires de l’ex-président Obama.