Source ID:c2143b80-e9f2-47af-83cd-a2605a6d1c72; App Source:alfamedia

Personnalité de la semaine: Céleste Dao

Céleste Dao s'est initiée au golf à l'âge... (Photo Jonathan Hayward, La Presse canadienne)

Agrandir

Céleste Dao s'est initiée au golf à l'âge de trois ans et demi, pour commencer les tournois à 8 ans.

Photo Jonathan Hayward, La Presse canadienne

La Québécoise de 17 ans est une surdouée du golf. Elle a remporté récemment le Championnat canadien junior, une victoire de plus à un palmarès déjà si bien garni qu'elle a obtenu un laissez-passer pour disputer l'Omnium canadien CP, qui bat son plein ce week-end. Elle est notre personnalité de la semaine.

Céleste Dao a participé à l'Omnium de golf... (Photo John David Mercer, archives USA TODAY Sports) - image 1.0

Agrandir

Céleste Dao a participé à l'Omnium de golf des États-Unis cet été.

Photo John David Mercer, archives USA TODAY Sports

Céleste Dao était au British Girls National Junior Tournament quand La Presse l'a jointe pour lui dire qu'elle avait été choisie personnalité de la semaine et l'interviewer en prévision de cet article.

Ce n'est pas facile de parler avec la jeune golfeuse de l'île Perrot qui enfile les victoires chez les juniors - elle a notamment remporté le Championnat canadien tout récemment - et a réussi un exploit remarquable au début de l'été : être choisie pour l'Omnium de golf des États-Unis, le fameux US Open.

Cet été, Céleste est toujours en tournoi, en train de se préparer à un tournoi, de voyager en route vers un tournoi ou de rentrer d'un tournoi. « Et on ne peut pas lui parler au moins une heure et demie avant », m'avait avertie son père. Elle a 17 ans mais du talent à revendre, une concentration et une détermination de fer. Et un horaire de pro, déjà, même si elle est encore classée amateur.

« C'est la première fois que je joue dans un tournoi en Europe », m'informe la jeune femme au bout du fil quand je réussis à l'avoir. Elle est à Belfast, en Irlande du Nord. L'après-midi a été venteux, ce qui lui a rendu la tâche difficile. Il faisait frais, précise-t-elle. 

Mais elle joue avec 140 autres golfeuses de moins de 18 ans de partout dans le monde, certaines venues d'Europe, d'autres d'aussi loin que de l'Afrique du Sud. Et elle ne voudrait pas être ailleurs. 

LES LEÇONS DU PÈRE

Membre de l'équipe nationale de golf du Canada, Céleste Dao est un phénomène. Elle s'est initiée au golf à l'âge de trois ans et demi, pour commencer les tournois à 8 ans. « C'est mon père, un grand golfeur, qui m'a montré », dit-elle. Sa mère, une dentiste bien occupée, professeure à l'Université de Montréal, aime beaucoup le sport, mais n'a pas le temps de jouer avec elle autant que son père, dit-elle. Lui est architecte, un ancien pro de tennis, et c'est un vrai mordu du green.

Céleste vient de terminer son cours secondaire à l'école du Chêne bleu, à l'île Perrot, où elle a grandi. Elle a décroché son diplôme en étudiant partiellement à distance, car elle a passé le dernier hiver avec Golf Canada à Victoria, histoire de jouer au golf à l'extérieur en toutes saisons. 

Cette année, elle ne fera pas son entrée au cégep. Mais pas question d'abandonner les études. « Je vais faire une 12e année en ligne », explique-t-elle. Cette « 12e », c'est l'année qui lui manque pour ensuite accéder directement au circuit des colleges américains. Céleste est attendue à l'Université de la Géorgie, à Athens, où on lui a offert une pleine bourse pour étudier et jouer au golf.

Grande année pour elle ? « Les US Open, ç'a été une belle expérience », raconte la jeune femme, qui est la première Québécoise à y jouer à un si jeune âge. Elle n'a pas exactement fini dans les premières, mais dit avoir « beaucoup appris ».

Il est clair pour elle, maintenant, qu'elle veut faire une carrière de golfeuse professionnelle. « Ça s'est confirmé depuis l'an passé, depuis que j'ai commencé à gagner des tournois au niveau national », précise l'athlète.

Comment s'entraîne-t-elle ?

Souvent avec son frère, Malik, 14 ans, qui suit ses traces et montre aussi un grand talent. Ils jouent ensemble au club Sommerlea de Vaudreuil. 

Pendant l'été, les entraînements font place aux tournois. « Cet été, j'en ai beaucoup », dit-elle. Asie, Amérique du Sud, États-Unis et maintenant l'Europe. « L'hiver, je m'entraîne pratiquement tous les jours. »

Quelles qualités faut-il pour arriver à des sommets dans ce sport ? « Beaucoup de patience. C'est un sport individuel. Il faut être capable de recommencer, de faire des erreurs, de ne jamais arrêter. »

Une partie dure généralement quatre heures et demie.

Ce n'est pas le même rythme qu'une partie de jeu vidéo...

« Au début, quand j'étais très jeune, je préférais les sports d'équipe, je trouvais ça trop long. Mais quand j'ai commencé les tournois, j'ai changé d'idée. Là, c'est devenu le fun. »

CÉLESTE DAO EN QUELQUES CHOIX

Un livre

The Outsiders

Une série télé

« Je ne regarde pas trop de films, je préfère les séries télé, et je suis une grande fan de Friends. »

Un personnage historique

Marie Curie

Un personnage contemporain

Beyoncé

Une citation

« La vie est courte, souriez tant que vous avez des dents ! »

Une cause qui vous ferait descendre dans la rue manifester

« La déforestation. Et sur ma pancarte j'écrirais : " On peut se priver de papier, mais pas d'oxygène. Sauvons les arbres. " »




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer