Source ID:; App Source:

Sorel: un marin fait une chute de 25 mètres sur un cargo

Le bateau naviguait sur le fleuve Saint-Laurent à... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Le bateau naviguait sur le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Sorel-Tracy lorsque l'accident est survenu.

Photo François Roy, archives La Presse

Étienne Fortin-Gauthier
La Presse Canadienne
SOREL

Un homme qui travaillait sur un cargo s'est blessé grièvement, mercredi en fin de soirée, après avoir effectué une chute d'au moins 25 mètres jusqu'au fond de la cale du navire, selon Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le bateau naviguait sur le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Sorel-Tracy lorsque l'accident est survenu, selon les informations préliminaires de la police.

Une équipe d'enquêteurs de la Sûreté du Québec a été déployée sur les lieux pour tenter de déterminer le fil des événements et savoir si la chute était de nature accidentelle ou non.

L'opération de secours a été extrêmement difficile à mener alors que le navire se trouvait à un kilomètre du Terminal maritime de Sorel.

Les pompiers de Sorel, aidés de policiers et d'ambulanciers, se sont rendus sur les lieux du drame à bord de nombreux navires.

Une fois sur place, l'accès à la victime s'est aussi révélé extrêmement ardu, a dit le directeur du service des incendies de Sorel, Alain Rouleau, lors d'une entrevue avec La Presse Canadienne.

«Ce sont des manoeuvres très difficiles dans le fond d'un bateau. Il a fallu apporter notre équipement par bateau pour ensuite pouvoir intervenir. Ensuite, nous n'avions aucune idée de la qualité de l'air dans la cale du navire et pour accéder à cet endroit, il n'y avait pas d'escalier, c'était un sauvetage vertical», a indiqué M. Rouleau.

Il rapporte qu'il aura fallu près de trois heures avant que la personne ne soit sortie du bateau.

«L'appel initial a été reçu à 20h16, nous avons été appelés pour évacuer le travailleur. Il était dans un état critique. À 23h20, nous sommes à le ramener à terre», a-t-il indiqué.

La police ne savait pas en soirée de quel pays venait le navire.

Le Bureau de la sécurité des transports tentait en soirée de récolter des informations sur les circonstances de l'événement.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer