La police de Winnipeg a confirmé que le corps repêché dans la rivière Rouge est bel et bien celui de Lisa Gibson, la mère de deux enfants décédés de façon suspecte la semaine dernière.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon la police, la dépouille de Mme Gibson a été tirée des eaux samedi après avoir été aperçue par un individu.

«L'enquête des membres de notre unité pour les homicides se poursuit», a déclaré le policier Eric Hofley à des journalistes, dimanche.

La famille de Mme Gibson a demandé à ce que l'affaire demeure privée, a-t-il ajouté.

Cette mère de famille de 32 ans était portée disparue depuis mercredi, lorsque ses deux enfants ont été découverts dans un état grave à leur domicile. La fillette de 2 ans et un bébé âgé de trois mois sont morts à l'hôpital.

Mme Gibson fut la dernière personne à se trouver en compagnie des enfants, a dit la police, mais les autorités ne l'ont pas considérée comme une suspecte, et ne s'inquiétaient que de son bien-être. Vendredi, des plongeurs fouillaient la rivière Assiniboine, près du domicile familial. Son corps a été découvert samedi en aval, pas très loin de l'endroit où cette rivière se jette dans la rivière Rouge.

Certaines informations avancent que la mère souffrait de dépression post-partum, et que les enfants auraient été découverts dans le bain de la résidence familiale.

Des autopsies ont été effectuées, a précisé la police, mais aucune information n'a pas été divulguée à ce sujet.

«En ce moment, les résultats de ces autopsies doivent être examinés par les enquêteurs pour déterminer s'il existerait une autre explication pour cet incident», a dit M. Hofley.

«Il a été spéculé que Mme Gibson était responsable de tout cela, mais jusqu'à ce que toutes les preuves soient révélées, les policiers doivent garder l'oeil ouvert et ne pas écarter aucune possibilité qu'une autre personne puisse être responsable.»

La page Facebook ouverte de Mme Gibson - désormais à accès restreint - était remplie de photos joyeuses de ses deux enfants, les jeunes Anna et Nicholas aux cheveux frisés.

La page comprenait également une photo de famille qui semble avoir été prise à l'hôpital peu de temps après la naissance de Nicholas en avril, aux côtés de l'annonce de l'arrivée du petit dernier.

Le dernier message remonte à la mi-juin; il s'agissait d'une photo d'Anna avec la légende «Bon sang que j'aime cet enfant».

La page contenait également une photo du mari de Mme Gibson, Brian, qui ne se trouvait pas à la maison au moment de l'incident.

«Je ne peux pas imaginer comment se sent M. Gibson en ce moment. Mes pensées sont bien entendu avec lui», a ajouté M. Hofley.