(Toronto) Le magnat canadien de la mode Peter Nygard s’est vu refuser la libération sous caution et sera donc détenu à Toronto en attendant son procès.

Publié le 19 janvier
La Presse Canadienne

Nygard est accusé au Canada de six chefs d’agression sexuelle et de trois chefs de séquestration. Selon la police, ces accusations sont liées à des évènements qui auraient eu lieu à la fin des années 1980 et au milieu des années 2000. L’accusé a nié toutes les allégations.

Les preuves et les arguments présentés au tribunal ne peuvent être dévoilés en raison d’une ordonnance de non-publication, une mesure courante à cette étape des procédures. Les plaignantes dans des causes de crimes à caractère sexuel ne peuvent pas non plus être identifiées.

L’ancien dirigeant d’une entreprise de vêtements de plusieurs millions de dollars avait été arrêté pour la première fois à Winnipeg en 2020 en vertu de la Loi sur l’extradition, après avoir été accusé à New York de neuf chefs d’accusation pour des crimes de nature sexuelle. Il avait été transféré par avion en octobre de Winnipeg à Toronto pour faire face aux nouvelles accusations canadiennes.