Des rassemblements de voitures modifiées continuent d’avoir lieu malgré la surveillance policière accrue. Plus d’une centaine de contraventions ont été distribuées vendredi soir seulement.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

« Parmi la centaine d’infractions recensées, un automobiliste a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue. Une contravention a aussi été émise pour un très grand excès de vitesse au cours de la soirée », indique la Sûreté du Québec (SQ) dans un communiqué.

Les rassemblements illégaux sont survenus sur le réseau routier et dans différents stationnements commerciaux du Grand Montréal et de la couronne Nord.

Au total, 12 corps policiers sont impliqués dans cette intervention.

Plus d’une centaine d’automobilistes ont été interceptés à divers endroits sur l’autoroute.

Nous tenons à rappeler aux conducteurs que la Sûreté du Québec et les différents services de police municipaux de la grande région de Montréal, travaillent en étroite collaboration afin d’assurer la sécurité sur le réseau routier. De ce fait, une surveillance particulière sera portée à ce type d’événement, afin de rappeler aux automobilistes l’importance du respect du Code de la sécurité routière pour la sécurité de l’ensemble des usagers du réseau routier.

Extrait d'un communiqué de la Sûreté du Québec

Depuis environ un mois, plusieurs corps policiers ont dû intervenir dans le Grand Montréal en raison des rassemblements de véhicules interdits. Lors de ces réunions d’amateurs de voitures, plusieurs infractions au Code de la sécurité routière ont été constatées. On fait état d’une conduite dangereuse et d’actions susceptibles de mettre en péril la vie et la sécurité d’autrui, précise la SQ dans son communiqué. Les règles sanitaires y sont également bafouées.