Un bris mécanique sur la locomotive de tête 5017 avait été signalé à l'atelier de réparation de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) la veille du déraillement mortel du 6 juillet 2013 de Lac-Mégantic.

Publié le 5 oct. 2017
LA TRIBUNE

L'enquêteur principal de l'enquête de la Sûreté du Québec à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, Mathieu Bouchard, qui a déposé le dossier d'enquête au directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) afin que des accusations soient portées contre Thomas Harding, Jean Demaître et Richard Labrie était à la barre des témoins, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke.

> Lisez le texte complet sur le site de La Tribune