Un homme de 25 ans subira mardi son enquête sur remise en liberté, au Palais de justice de Laval, après avoir été récemment arrêté pour 48 dossiers de fraude ayant présumément fait autant de victimes, des personnes âgées. En tout, près de 200 000 $ leur auraient été soutirés.

Mis à jour le 16 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE



Le fraudeur présumé, Mathieu Tanguay-Grenier, a fait d'autres victimes selon ce que croit la police de Laval. Il a comparu une première fois en cour le 11 novembre dernier, peu après son arrestation.

La police de Laval diffuse ce mardi la photo de M.Tanguay-Grenier et invite la population à la contacter afin de rapporter d'autres fraudes. Il n'est pas exclu que cet individu ait fait des victimes à l'extérieur de la Rive-Nord de Montréal.

En juin dernier, les services de police de Laval et de Terrebonne de même que la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville demandaient l'assistance du public afin d'identifier ce fraudeur qui ciblait des personnes âgées avec un stratagème particulier.

Il contactait ses victimes par téléphone en se faisant passer pour un membre de leur famille éloignée. Il utilisait un subterfuge ou une phrase accrocheuse pour gagner rapidement leur confiance, disant avoir besoin d'argent rapidement afin de conclure une occasion d'affaires exceptionnelle.

Un point de rencontre était alors fixé et le suspect envoyait généralement un complice sur place afin de prendre l'argent. Les sommes remises au suspect s'élevaient, en moyenne, à 4000 $.

M.Tanguay-Grenier avait été arrêté une première fois à Saint-Jérôme au mois d'août. Une victime ayant flairé l'arnaque avait avisé les policiers.

La police fonde peu d'espoir de récupérer les sommes dérobées, précisant que l'objectif premier est que cesse ce stratagème.