Près de la moitié des 55 000 constats d'infraction signifiés depuis l'installation de radars photo fixes sur les routes du Québec, en août 2009, ont été remis à des automobilistes qui dépassent la limite de 70 km/h en vigueur sur l'autoroute 15 Sud, entre l'échangeur Turcot et le pont Champlain.

Bruno Bisson LA PRESSE

Selon les données que La Presse a obtenues grâce à la Loi sur l'accès à l'information, ce radar photo a enregistré pas moins de 26 077 excès de vitesse entre le 19 août et le 31 mai derniers, soit environ 90 infractions par jour.

 

Ces infractions représentent plus de 47% des 55 339 enregistrées par les six radars photo implantés dans le cadre d'un projet-pilote de 18 mois en cours jusqu'au printemps 2012.

Les trois radars mobiles en activité à Montréal, en Montérégie et en Beauce ont pour leur part enregistré un total de 4516 excès de vitesse dans la rue Notre-Dame Est, à Montréal, sur la route 112 à Marieville, en Montérégie, et sur la route 173, à Beauceville, dans la région Chaudière-Appalaches.

Enfin, les six appareils de surveillance des feux rouges installés à Montréal, Lévis, Thetford Mines et Saint-Constant ont enregistré un total de 4623 infractions durant la même période, selon les données obtenues du ministère de la Justice du Québec.

Au total, les automobilistes québécois ont déclenché les cinémomètres et les systèmes de surveillance des feux rouges un grand total de 64 120 fois en 10 mois.

Le ministère de la Justice estime que les revenus de toutes ces infractions pourraient rapporter près de 10,2 millions de dollars en amendes, en frais et en «contributions pénales» de 10$. Ces revenus sont versés à un fonds qui finance des mesures de sécurité routière.

Les infractions enregistrées par les stations automatisées n'entraînent pas l'ajout de points d'inaptitude au dossier des conducteurs.

La Presse a tenté hier de connaître l'opinion du ministère des Transports du Québec sur la disproportion évidente entre le nombre d'infractions enregistrées sur l'autoroute 15 Sud par rapport aux autres radars photo en exploitation. Le MTQ n'a pas rappelé La Presse.

Le cinémomètre de l'autoroute 15 est situé sur le plus passant de tous les tronçons routiers surveillés par les radars photo. Près de 120 000 véhicules, en moyenne, traversent chaque jour sa zone de surveillance.

Trois autres stations de radars fixes, à Pincourt, à l'ouest de l'île de Montréal, à Lévis, sur un collecteur de l'A-20 menant vers le pont Pierre-Laporte, et à Boucherville, sur l'autoroute 20 en direction de Montréal, enregistrent entre 27 et 30 infractions par jour, en moyenne, selon les chiffres obtenus.

Les deux autres stations en activité sur le chemin McDougall, dans un secteur de Westmount, et sur la route 173, à Beauceville, enregistrent moins de 10 infractions par jour, en moyenne.

 

- Avec la collaboration de William Leclerc