La mairesse de Montréal voudrait voir les frontières internationales du Canada commencer à rouvrir alors que la situation sanitaire s’améliore de façon continue dans la métropole.

Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

« C’est évident, la réouverture des frontières, je vois ça d’un œil très très positif », a dit Valérie Plante vendredi midi, lors d’une conférence devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM). « J’ai l’impression qu’on est en train de remplir toutes les cases », avec la vaccination, l’essor d’un passeport vaccinal et le nombre de cas qui baisse.

Dans son allocution, la mairesse a souligné à plusieurs reprises que « Montréal va bien », mais a reconnu que le secteur de l’hôtellerie et, plus largement, du tourisme était encore à plat.

« Si on avait des touristes, c’est sûr que ça viendrait donner un coup de main incroyable à ces secteurs », a-t-elle dit. « Pour ma part, il y a toujours ce désir de rouvrir – évidemment, quand la situation le permet. »

Devant elle, le président de la Chambre de commerce a plaidé en faveur d’un assouplissement des règles.

« Nous, à Montréal, le milieu des affaires a envie que ça s’ouvre », a dit Michel Leblanc