(Montréal) La Ville de Montréal a changé sa position et privilégiera désormais l’option de l’installation d’un anneau de glace permanent sur le territoire montréalais, plutôt qu’un anneau temporaire.

La Presse canadienne

L’appel d’offres pour l’installation d’un anneau de glace temporaire au parc Angrignon a dû être annulé pour des raisons techniques, a annoncé la Ville dans un communiqué, mercredi. Il n’avait attiré qu’un soumissionnaire unique, qui a non seulement proposé un montant 65 % plus élevé que l’estimation de la Ville, mais dont la soumission était également non conforme.

Dans ces circonstances, la Ville dit vouloir saisir l’occasion et entreprendre des études et analyses au cours de la prochaine année afin d’élaborer le dossier d’un aménagement permanent.

« Ériger un anneau de glace à Montréal est un projet cher à notre administration, en vue de se doter d’une infrastructure presque unique en son genre au Québec, inexistante à Montréal, à la fois au bénéfice de l’ensemble des citoyens, mais aussi d’une communauté rayonnante d’athlètes et d’amateurs en patinage de vitesse », a affirmé le conseiller associé à la jeunesse, aux sports et aux loisirs au comité exécutif, Hadrien Parizeau.

Un anneau de glace couvert est en construction depuis l’automne à Sainte-Foy, dans la région de Québec, sur les terrains de l’ancien anneau de vitesse Gaétan-Boucher.