Source ID:542915; App Source:cedromItem

AMT: des centaines de places de stationnement à louer

Environ 600 places de stationnements incitatifs de l'AMT... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Environ 600 places de stationnements incitatifs de l'AMT seront attribuées au coût de 50 $ à 100 $ par mois, selon les emplacements.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Bruno Bisson
La Presse

L'Agence métropolitaine de transport (AMT) met en location dès aujourd'hui des centaines de places de stationnement incitatif réparties à quatre emplacements, dans le cadre d'un projet-pilote de tarification qui pourrait s'étendre à d'autres installations de l'Agence dès l'an prochain.

À compter d'aujourd'hui, des usagers du métro, des services de bus et des trains de banlieue de Montréal et de la banlieue nord pourront réserver leur place dans certains stationnements publics actuellement gratuits - et toujours bondés dès 8h le matin.

Les quelque 600 places seront attribuées au coût de 50$ à 110$ par mois, selon les emplacements. Les usagers qui louent ces places de stationnement en auront l'usage exclusif, peu importe à quelle heure ils arrivent à la gare ou à la station de métro.

Plusieurs dizaines de places seront aussi offertes en location journalière dans le stationnement de la station de métro Namur à Montréal.

Dans les jours qui viennent, un cinquième stationnement devrait offrir des places en location au terminus d'autobus de Terrebonne, en banlieue nord, où 140 espaces seront à louer au coût de 40$ par mois.

Les locations d'espaces commenceront seulement le 16 juin au sixième emplacement, la station de métro Cartier, à Laval.

Cette première expérience de tarification pour l'AMT s'étendra uniquement à 6 des 63 stationnements incitatifs de l'AMT. Dans chacun de ces emplacements, entre 11 et 20% des espaces de stationnement seulement seront offerts en location. Au moins 80% des 5126 places de ces 6 stationnements resteront gratuites et disponibles au premier arrivé. Pour le moment, du moins.

32 000 places gratuites

«Il y a des gens qui ont des horaires de travail différents, et nous essayons d'adapter nos services à leur situation», a expliqué hier le président de l'AMT, Nicolas Girard, lors d'une consultation publique en ligne où cette tarification a été l'un des principaux points de discussion.

«Nous avions dit qu'en 2014, on mènerait un projet-pilote sur différentes lignes de trains. Éventuellement, l'AMT envisage de tarifer d'autres stationnements, mais avant d'aller plus loin, on va commencer par voir les résultats de cette expérience-pilote.»

L'AMT gère plus de 32 000 places de stationnement incitatif réparties un peu partout dans le territoire métropolitain, surtout en banlieue. Leur taux d'occupation quotidien frise les 80%. À l'exception du stationnement voisin du terminus d'autobus de Longueuil, qui est payant, et de quelques centaines d'espaces réservés à la station de métro Montmorency, à Laval, toutes ces places de stationnement sont - et ont toujours été - gratuites.

Le groupe de défense des usagers des transports collectifs, Transports 2000 Québec, ne s'oppose pas à cette tarification des stationnements. Le directeur général de l'organisme, Normand Parisien, a toutefois incité l'AMT à la prudence.

«Notre principale préoccupation en est une d'équité entre les usagers, d'abord, a-t-il dit hier, et sur l'efficacité de cette tarification, ensuite. Elle doit être équilibrée de façon à assurer que des espaces disponibles puissent suffire à la demande, sans diminuer en même temps l'attrait ou l'accessibilité aux réseaux de transport métropolitains.»

Les usagers qui veulent réserver des places de stationnement aux gares de trains de banlieue Deux-Montagnes, Roxboro-Pierrefonds et Sainte-Thérèse ou à la station Namur, sur la ligne orange du métro, pourront le faire en remplissant un formulaire sur le site du la firme privée Vinci Park (www.vincipark.ca), qui a obtenu la gestion de cinq des six stationnements inclus dans le projet-pilote.

Des délais techniques empêchaient l'AMT hier de confirmer que les places prévues au terminus d'autobus de Terrebonne seront aussi offertes à la location dès aujourd'hui. La situation devrait se corriger d'ici quelques jours, a assuré l'Agence hier par courriel.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer