La société des Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI) est en état d'alerte depuis mardi après-midi après la découverte d'une fissure verticale d'une largeur inquiétante sur l'une des poutres principales du pont Champlain, en direction de la Rive-Sud.

Mis à jour le 13 nov. 2013
Bruno Bisson LA PRESSE

> Le trafic sur le pont Champlain en direct

Selon un porte-parole de la société fédérale, Jean-Vincent Lacroix, la fissure aurait environ deux millimètres de large et n'avait pas été remarquée à cet endroit-là, lors de la dernière inspection de la poutre en question. Une fissure d'une largeur de plus d'un millimètre est considérée comme un élément à surveiller. L'apparition subite d'une fissure aussi importante peut être interprétée comme un signal d'alerte.

La voie de circulation de droite du pont a été fermée peu après 15h, en direction de la Rive-Sud, pour procéder à une inspection d'urgence de la poutre endommagée. Cette voie restera fermée à la circulation au moins jusqu'à 14h, mercredi après-midi, le temps de procéder à l'analyse des données recueillies lors de cette inspection. Mardi soir, PJCCI prévoyait y passer toute la nuit.

Il n'y aura pas de voie réservée aux autobus, sur le pont Champlain, pendant l'heure de pointe, mercredi matin.

Pas de voie réservée

Plus de 450 autobus provenant du Réseau de transport de Longueuil et de plusieurs autres municipalités de la banlieue sud de Montréal transportent plus de 20 000 passagers vers Montréal, chaque matin, en empruntant une des voies de circulation à contresens de la pointe, sur le pont Champlain.

Si cette voie réservée était en fonction, il ne resterait qu'une seule voie ouverte à la circulation en direction de la Rive-Sud sur le pont Champlain de 6h à 9h, mercredi matin. Il en résulterait une congestion monstre aux approches du pont, du côté de Montréal.

Par ailleurs, même si toutes les voies de circulation vers Montréal seront ouvertes aujourd'hui, la circulation en direction de la métropole pourrait être alourdie par la présence des centaines d'autobus qui circulent normalement dans la voie réservée, et qui se mêleront aux autres véhicules.

Le pont Champlain, inauguré en 1962, est le pont le plus achalandé au Canada. Il est traversé quotidiennement par plus de 160 000 véhicules, dont 10 000 à 12 000 camions. L'état de cette infrastructure suscite toutefois une inquiétude grandissante depuis près de 10 ans, en raison de son état de dégradation avancé et de l'accélération progressive de ses déficiences, de plus en plus critiques.

État déclinant

En 2009, le gouvernement fédéral adoptait un budget spécial de 212 millions sur 10 ans pour entretenir et renforcer le pont Champlain.

Il y a un mois à peine, un nouveau rapport d'ingénierie recommandait une série de mesures à court, moyen et long terme qui pourraient totaliser jusqu'à 500 millions, et ce, juste pour maintenir le pont dans un état sécuritaire et fonctionnel durant huit ans, en attendant la fin des travaux de construction d'un nouveau pont, prévu pour 2021.

Dans la foulée de ce rapport, six des cent poutres principales, situées de chaque côté du pont, ont été couvertes de panneaux en fibres de carbone pour améliorer leur résistance aux efforts en flexion. La poutre endommagée ne faisait pas partie des six poutres ciblées par ces réparations.

Le rapport recommandait aussi, après cette première intervention d'urgence, que les 100 poutres de rive du pont soient renforcées à la fibre de carbone d'ici la fin de 2014, afin de réduire ces efforts en flexion.

La fissure découverte mardi sur une des poutres, située environ au tiers de la distance entre l'île des Soeurs et la Voie maritime, est justement une fissure «en flexion», qui s'étend verticalement sur la poutre de béton précontraint.

En raison des analyses en cours, PJCCI ne pouvait préciser la portée des travaux correctifs qui devront être effectués sur cette poutre ni la méthode employée pour réparer la fissure. Il était donc impossible, tard mardi, de savoir si d'autres entraves à la circulation seront nécessaires, après 14h, mercredi, pour rendre le pont pleinement fonctionnel.