Source ID:; App Source:

Lisette Lapointe augmente sa majorité

Lisette Lapointe a célébré sa victoire dans les... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Lisette Lapointe a célébré sa victoire dans les bras de son mari Jacques Parizeau.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

«C'est pas fini, mais ça sent très bon!» L'organisateur péquiste Frédéric Lapointe a tempéré l'enthousiasme de ses militants jusqu'à la dernière minute hier soir. Pour cause: en 2007, la candidate péquiste avait remporté la majorité par seulement 170 voix...

Mais cette fois-ci, le choix des électeurs de Crémazie est clair. Au terme du dépouillement, Lisette Lapointe remporte son siège par plus de 1190 voix sur son adversaire libéral avec 12 947 votes, soit 45% de la faveur populaire.Mme Lapointe est entrée vers 23h dans la salle où étaient réunis les militants de sa circonscription. Elle était accompagnée de son conjoint, l'ancien premier ministre Jacques Parizeau. Manifestement émue et soulagée, elle a longuement serré dans ses bras ses collaborateurs. «C'est vraiment une belle victoire «, a-t-elle lancé à ses militants. «Vous aviez lu dans les journaux que Crémazie était perdu? On les a fait mentir par votre beau travail!»

Mme Lapointe a promis de faire la lutte contre la pauvreté tant dans sa circonscription qu'au niveau national, et de poursuivre ses travaux à la commission parlementaire sur l'itinérance. «Et bien sûr, mon combat à vie, l'indépendance du Québec ! «

Hier soir, la nouvelle de l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire a été accueillie dans l'indifférence chez les militants péquistes réunis dans un restaurant de la rue Fleury. Mais l'élection de chacun des députés péquistes a été chaudement applaudie.

«On va être dérangeant à Québec «, a aussi promis Lisette Lapointe. «Chaque fois que quelque chose va nuire au Québec, on va le dire, et c'est comme ça qu'on va convaincre les Québécois.»

Elle a déploré la division du vote souverainiste avec les candidats de Québec solidaire. «Si on a presque gagné en 1995, c'est parce qu'on était tous unis pour faire un pays. Quand on aura un pays, on se chicanera pour savoir si on est de gauche ou de droite, mais ça ne sera pas grave, on sera un pays normal. «

Lisette Lapointe se dit «enchantée» par la performance de Pauline Marois. «Elle a mené une campagne des plus vigoureuses. Elle a su s'entourer d'une bel le équipe.» Mme Marois devient la première femme élue chef de l'opposition officielle, a-telle souligné.

Les quatre prochaines années permettront au Parti québécois de «préparer les gens et la souveraineté du Québec «, a-t-elle ajouté.

En 2007, les quelque 5000 votes arrachés par l'Action démocratique du Québec avaient donné des sueurs froides à l'organisation péquiste de Crémazie. Cette foisci, l'ADQ a obtenu 1847 votes, soit 200 de plus que Québec solidaire. Les verts ferment la marche avec 778 voix.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer