(QUÉBEC)  Le premier ministre François Legault a fait un aveu étonnant mercredi en disant qu’il savait que la construction de classes de maternelle 4 ans coûterait beaucoup plus cher que ce qu’il disait en campagne électorale.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

« J’ai été ministre de l’Éducation pendant trois ans. Puis je peux vous dire une chose : en moyenne, une classe au Québec, ça fait longtemps que ça coûte autour de 800 000 $ », a-t-il déclaré au Salon bleu alors qu’il était questionné par les partis d’opposition. M. Legault a été à la tête du ministère de l’Éducation de décembre 1998 à la fin janvier 2002.


Or, en campagne électorale, il chiffrait plutôt sa promesse à 122 400 $ par classe. Lorsque La Presse révélait le 30 avril les véritables coûts de construction d’une classe, autour de 800 000 $, il avait reconnu avoir sous-estimé la facture lors des élections mais il avait offert une autre explication : « Écoutez, quand on regarde l’information (dont) on dispose dans l’opposition, ce n’est pas toujours facile de faire des estimés ».


L’opposition a fait ses choux gras de l’aveu du premier ministre. « Vous confirmez, en fait, que, quand vous avez parlé de 100 quelques mille, c’était vraiment un leurre que vous avez lancé à la population ! » a tonné le chef intérimaire Pierre Arcand. « Le premier ministre vient d’affirmer que c’est bien connu que les coûts de construction d’une classe sont de 800 000 $. Eh bien, ce serait intéressant de savoir pourquoi, pendant la campagne électorale, il a donné (un autre) chiffre », a dit de son côté la députée péquiste Véronique Hivon.

François Legault a expliqué que la construction d’une classe peut coûter entre 100 000 $ et deux millions de dollars. La facture devient plus élevée lorsque d’autres travaux sont nécessaires en raison de l’accueil d’élèves supplémentaires dans une école, comme l’agrandissement de la cafétéria ou l’ajout d’un gymnase, a-t-il expliqué en substance.