En grève depuis la fin janvier, les tuteurs de la TELUQ, l’ancienne Télé-Université, ont accepté vendredi soir les recommandations du conciliateur, a annoncé le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-Université affilié à la CSN.

La Presse canadienne

Les membres du syndicat ont entériné les recommandations dans une proportion de 62 % au cours d’une assemblée générale.

Dans un communiqué de presse publié samedi, le syndicat indique que le règlement a été négocié en présence d’un conciliateur du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il ajoute que l’entente permettra d’encadrer plusieurs enjeux jugés « cruciaux » comme la rémunération et la sous-traitance, et établira également des balises pour protéger les emplois des tuteurs.

Plus tôt vendredi, le conseil d’administration de la TELUQ avait approuvé l’entente. La direction a indiqué, par voie de communiqué que les tuteurs seront de retour au travail en début de semaine prochaine. Les informations pour les étudiants concernant la correction des travaux et examens en attente et la réouverture des inscriptions seront disponibles sur le site Web de l’Université (teluq.ca) au cours de la journée de mardi.

La nouvelle convention collective prendra fin en 2024.

L’Université TÉLUQ, qui se définit comme étant l’université de cours à distance de l’Université du Québec, offre plus de 400 cours et 110 programmes menant à plusieurs diplômes, dont le certificat, le baccalauréat, la maîtrise et le doctorat.