Québec investira 382 millions pour agrandir, rénover ou construire 39 écoles à Montréal, a annoncé ce matin la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, au nom du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

mayssa ferah
La Presse

L’investissement est « historique », estime la ministre. « Tout le monde souhaite que les élèves aient le goût de se rendre à leur école, qu’ils s’y sentent bien et qu’ils réussissent à la hauteur de leur capacité. C’est pourquoi je me réjouis de voir le gouvernement investir si massivement dans nos écoles. C’est aussi toute notre population qui en bénéficie », a-t-elle déclaré.

Grâce à ces sommes, Québec prévoit notamment construire quatre nouvelles écoles primaires sur le territoire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), un investissement de près de 74 millions. Le réaménagement et l’agrandissement de l’école Allancroft de la Commission scolaire Lester-B. -Pearson, transférée à la CSMB, coûtera en outre près de 3 millions. De plus, 20 millions sont consacrés à l’élaboration du dossier d’affaires pour la construction de deux écoles secondaires dans le secteur.

La Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI), aux prises avec un problème de surpopulation, aura aussi droit à une nouvelle école primaire pour laquelle 3,4 millions sont débloqués dès maintenant, simplement pour lancer le projet. Le gouvernement prévoit aussi 4 millions pour étudier les projets de construction de deux écoles secondaires dans l’est de Montréal.

La Commission scolaire de Montréal n’est pas en reste : une nouvelle école primaire s’installera à Griffintown de même que sur le site du Grand Séminaire, dans le centre-ville. Un peu plus de 5 millions y sont attribués, mais le financement de ces deux projets n’est pas complété.

Le reste des sommes investies concernent essentiellement des projets d’agrandissement, de réaménagement ou d’acquisition d’écoles ou de bâtiments existants.

Le démarrage de l’ensemble des projets pourra se fera dès cet été, annonce Québec.