Source ID:5200271ac270354da0c85419b5577dc9; App Source:StoryBuilder
Exclusif

Les 1400 élèves de l'école FACE devront déménager

Les importants travaux qui devront être exécutés pour rénover l'édifice patrimonial qui abrite l'école FACE ne pourront se faire en présence des enfants. En conséquence, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) doit trouver un édifice assez grand pour reloger 1400 élèves pendant au moins six ans.

Un Comité de vigie composé notamment de parents, d'enseignants et de membres de la direction recommande de faire les travaux sans la présence des élèves de cette école à vocation artistique. Son rôle est consultatif, mais son verdict est clair.

« Vu l'ampleur du projet, tous les membres du Comité de vigie sont d'avis que durant la reconstruction, à cause du bruit, de la poussière, du dérangement et des dangers potentiels de sécurité, un déménagement du 3449 University doit avoir lieu », lit-on dans une lettre que le comité a envoyée aux parents en décembre.

L'école, qui accueille des élèves de la maternelle à la cinquième secondaire, est en piètre état. En 2017, la CSDM a demandé à Québec 120 millions de dollars pour exécuter des travaux de rénovation majeurs, mais au printemps dernier, le gouvernement libéral n'avait pas retenu ce projet dans ses cartons.

« On n'a pas reçu de réponse encore », confirme la présidente de la CSDM, Catherine Harel Bourdon.

« Cent vingt millions, ça inclut aussi la relocalisation. C'est un chiffre approximatif parce que ça dépend où on est relocalisés et comment. »

Comme le montant demandé par la CSDM dépasse 50 millions, la Société québécoise des infrastructures (SQI) doit donner son aval, précise la présidente. « Ça prend presque deux ans et on est dans la deuxième année », dit Catherine Harel Bourdon.

Dans les six dernières années, 25 millions ont été investis pour entretenir l'édifice construit en 1914 et conçu par les frères Maxwell, à qui l'on doit également le Musée des beaux-arts de Montréal.

En 2001, un rapport architectural produit pour la CSDM révélait déjà que l'édifice avait « probablement souffert de longues périodes sans entretien adéquat ».

DEUX BÂTIMENTS DANS la ligne de mire de la CSDM

Le bâtiment de la rue University appartient à la CSDM, mais environ le quart des élèves de l'école proviennent de la commission scolaire English-Montréal. Il s'agit d'un rare exemple montréalais où deux commissions scolaires cohabitent. Le Comité de vigie demande qu'il en reste ainsi. 

« [...] La priorité est de garder ensemble, à un seul endroit, l'entière communauté scolaire composée de 1400 élèves et du personnel. »

- Extrait de la lettre du Comité de vigie de l'école FACE transmise aux parents

La CSDM a ciblé au moins deux endroits où tous pourraient déménager. Il s'agit de l'hôpital Jacques-Viger, édifice qui appartient au ministère de la Santé et laissé à l'abandon depuis cinq ans, et de l'ancien Institut des sourdes-muettes, rue Saint-Denis, entre les rues Cherrier et Roy, propriété de la Société québécoise des infrastructures.

Des pourparlers ont eu lieu avec la Ville de Montréal concernant l'édifice de la rue Saint-Denis, précise la présidente de la CSDM. « Ils analysent encore l'ampleur des travaux. C'est assez affecté en termes de vétusté », dit Catherine Harel Bourdon.

Vu « les rénovations d'envergure » qui doivent être réalisées pour rendre l'une ou l'autre de ces bâtisses « convenables », le Comité de vigie de l'école FACE ne s'attend pas à ce que les élèves puissent quitter leur école actuelle d'ici 2021.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer