Un organisme communautaire de la couronne nord de Montréal lance un cri du coeur dans l'espoir de maintenir son programme d'aide aux devoirs, menacé par les compressions en éducation.

Mis à jour le 16 sept. 2014
Catherine Handfield LA PRESSE

Le Centre Omega organisait jusqu'en juin dernier des services d'aide aux devoirs dans six écoles - cinq primaires, une secondaire - de la MRC Thérèse-de-Blainville.

Or, la commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles n'a pas donné à ses écoles les fonds pour offrir ce programme cette année. Les écoles assumaient la moitié du budget du programme. « Dans les ateliers, on développe aussi les habiletés intellectuelles des jeunes et on accompagne les parents », a indiqué la directrice du Centre Omega, Inés Escrivá.

L'organisme lance un appel aux gens d'affaires de la région pour maintenir le programme, qui a un effet positif sur la réussite scolaire des jeunes, mais aussi sur leur estime de soi, selon Mme Escrivá.