Les 2000 responsables de service de garde en milieu familial, affiliées à la CSN, se prononcent dimanche, à Saint-Hyacinthe, sur la toute première entente contractuelle intervenue avec le gouvernement du Québec.

LA PRESSE CANADIENNE

La centrale syndicale recommande l'acceptation de cet accord de principe survenu la semaine dernière après 8 mois de négociations.

Les quelque 13 000 autres éducatrices québécoises, qui sont syndiquées à la CSQ, seront également appelées à ratifier l'entente dimanche prochain.

L'entente prévoit de multiples ajustements tant sur le plan salarial qu'au niveau des avantages sociaux, mais les détails n'ont pas été rendus publics.

À la CSN, on qualifie l'entente d'historique. Sylvane Dumais, membre du comité de négociation, rappelle que la lutte de ces travailleuses pour faire reconnaître leur travail à sa juste valeur a duré dix ans.