Les photographes de La Presse ont récolté jeudi 11 sélections aux prix Antoine-Desilets, prestigieux concours organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

Onze photos de La Presse sont en lice dans les sept catégories. Martin Chamberland se démarque avec trois sélections. Robert Skinner et Edouard Plante-Fréchette ont reçu chacun deux sélections.

« La crise sanitaire dans laquelle nous sommes plongés nous aura rappelé la puissance des images. Et c’est dans ce contexte qui n’a rien d’évident que les photographes de La Presse ont su briller en captant avec sensibilité et talent ces instantanés d’une réalité qu’on ne reconnaît plus, ainsi que ces images d’un monde qui continue de tourner malgré tout. La contribution de notre équipe de photographes à un journalisme de qualité se confirme une fois de plus avec cette abondante récolte », a déclaré l’éditeur adjoint de La Presse, François Cardinal.

Dans la catégorie Art de vivre, Bernard Brault est nommé pour sa photo Seul sur scène, prise lors du spectacle de Marc Hervieux au Musiparc de Mirabel, où les spectateurs assistaient au concert dans leur voiture. Dans la même catégorie, Martin Chamberland a impressionné le jury avec sa photo Photographe de brousse publiée le 18 juillet 2020, dans laquelle on voit le photographe Éric Deschamps les pieds dans l’eau d’un lac en altitude situé dans les monts Chic-Chocs, en Gaspésie, avec la Voie lactée pour toile de fond.

Martin Chamberland est également nommé à deux autres reprises dans la catégorie Sport, notamment pour sa photo des élèves de l’école secondaire Lucille-Teasdale jouant au soccer-bulle parue le 9 novembre 2020. Il est aussi nommé pour sa photo Plongeon, alors que le duo russe composé de Viktor Minibaev et Ekaterina Beliaeva s’exécute aux Séries mondiales de plongeon au Centre sportif du Parc olympique.

Le photographe Olivier Jean s’est démarqué avec la photo intitulée Ça va pas bien aller publiée le 7 mai 2020, où on voit une employée du CHSLD Yvon-Brunet, dans le quartier Ville-Émard, qui prend une pause sous l’arc-en-ciel. Son collègue Robert Skinner a charmé le jury avec sa photo de David Romain, lors d’une manifestation contre le racisme et la brutalité policière à la suite de la mort de George Floyd aux États-Unis, parue le 7 juin dernier.

Le photographe Robert Skinner est également nommé dans la catégorie Vie quotidienne pour sa photo Modules publiée le 30 mai 2020. On y voit un garçon et sa petite sœur qui s’amusent au parc Jean-Marie-Lamonde, dans le quartier Villeray.

Dans la catégorie Nouvelles, le photographe Edouard Plante-Fréchette a retenu l’attention du jury pour sa photo intitulée Le masque et le politicien parue le 1er novembre 2020. Le premier ministre du Québec, François Legault, portait un masque de protection aux couleurs du Canadien de Montréal.

Edouard Plante-Fréchette est aussi nommé dans la catégorie Portraits pour son portrait de l’artiste multimédia d’origine mexicaine Rafael Lozano-Hemmer présentant son exposition évolutive Cercanía parue le 1er août 2020. Dans la même catégorie, Martin Tremblay s’est démarqué pour son portrait de l’autrice et cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette publié le 3 septembre 2020.

Finalement, le jury a reconnu le travail de Patrick Sanfaçon pour son photoreportage du clown thérapeutique Jules-Émile, lors d’une visite à la résidence pour aînés Le Faubourg à Repentigny.

Au total, La Presse a récolté onze sélections. Le Devoir en a obtenu cinq, tandis que Le Droit en a obtenu deux. Radio-Canada, Le Quotidien et Journal Métro ont obtenu chacun une sélection.

Le gala de la remise des prix Antoine-Desilets 2020 se tiendra virtuellement le 13 mai prochain. Un prix sera attribué aux gagnants de chacune des sept catégories et un Grand Prix récompensera la meilleure photo, toutes catégories confondues.