Avec un ordre d’évacuation partiellement levé, environ la moitié de la population de la municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pourra réintégrer leurs résidences inondées en fin d’après-midi. Mais, d’ici là, pas moins de 10 149 personnes demeurent évacuées dans l’ensemble du Québec, avec 6681 résidences inondées, et 3458 résidences isolées, selon le plus récent bilan national de la Sécurité civile.

Sara Champagne Sara Champagne
La Presse

Dans l’ensemble de l’archipel de Montréal, les autorités de surveillance notent que le niveau des eaux semble enfin atteindre un « plateau ». C’est le cas pour le lac des Deux-Montagnes, pour le lac Saint-Pierre et autour de la rivière des Mille-Îles, à Laval. Mais la situation demeure fragile avec des pluies à prévoir, ou du verglas dans certains secteurs.

À Sainte-Marthe-sur-le-Lac, les gens pourront regagner les logis situés à l’est de la 21e Avenue, au sud du chemin d’Oka, à l’ouest de la 30e Avenue, au sud de la rue Louise, et dans un quadrilatère délimité par la 32e Avenue, la 45e Avenue, et les rues Louise et Provost. Pour certains résidents, toutefois, il faudra attendre plusieurs jours, voire plus d’une semaine, avant de pouvoir réintégrer les résidences.

Signe que la situation s’améliore un peu pour les résidents des Basses Laurentides, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles a annoncé la réouverture de tous ses établissements scolaires aujourd’hui, incluant les services de garde, « afin de favoriser le plus possible un retour à la normale rassurant pour les familles éprouvées », précise la CSSMI.

Heure de pointe pénible

À Montréal, l’heure de pointe demeure pénible sur l’autoroute 40, en Montérégie, dans l’Ouest de l’île de Montréal, ainsi que sur l’autoroute 15, dans le secteur de Mirabel. Le pont Galipeault de l’autoroute 20 demeure fermé entre l’île Perrot et l’île de Montréal., ce qui entraine des retards allant de 45 minutes jusqu’à 1 h 30 pour accéder au centre-ville. Dans ce secteur, une digue est construite de façon préventive aux approches du pont de l’Île-aux-Tourtes afin de limiter les risques d’inondations sur l’autoroute 40 en cas de hausse des niveaux.

Dans le secteur de Mirabel, la route 158 demeure fermée à la circulation entre le chemin Saint-Simon et l’autoroute 15. La route 117 demeure également fermée entre la route 158 et l’autoroute 50. Dans les Laurentides, la situation demeure préoccupante, notamment à Lachute, et aussi à Saint-André-D’Argenteuil, en raison des précipitations à prévoir.

Ottawa-Gatineau

Avec jusqu’à 40 millimètres de pluie à recevoir à partir de mercredi, la crue des eaux demeure préoccupante pour les victimes des inondations de l’Outaouais et de la région d’Ottawa.  

Selon les secteurs, le niveau de la rivière des Outaouais a grimpé de 3 à 7 centimètres dans les dernières heures. La pointe de la crue des eaux est attendue d’ici demain, avec des niveaux historiques.

L’armée canadienne continue de renforcer une digue dans le secteur de Quyon, région du Pontiac. Lundi après-midi, une centaine de résidants ont été évacués, et certaines écoles demeurent fermées, entre autres à la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées. Les bureaux du gouvernement du Québec à Gatineau sont toujours fermés, mardi.

La Beauce

En Beauce, où les inondations ont durement touché la municipalité de Sainte-Marie, les cours ont repris pour les élèves des écoles Mgr-Feuiltault et Maribel. Certaines classes de Maribel ont été relocalisées. Les cours à l’école l’Accueil de Scott reprendront seulement lundi prochain.

Enfin, au Nouveau-Brunswick, la route Transcanadienne pourrait rouvrir complètement dans les prochaines heures, entre Fredericton et Moncton, grâce à la crue des eaux qui semble se stabiliser.