Recherche Voyage

Lufthansa maintient ses vols mardi malgré une grève

«La grève ne conduira vraisemblablement à aucune annulation,... (Photo Fredrik von Erichsen, Associated Press)

Agrandir

«La grève ne conduira vraisemblablement à aucune annulation, mais à des changements d'horaires pour les 24 vols au départ de Francfort», précise Lufthansa.

Photo Fredrik von Erichsen, Associated Press

Agence France-Presse
BERLIN

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a indiqué lundi que tous ses vols long-courrier au départ de Francfort seraient assurés normalement mardi, malgré une grève des pilotes à l'appel de leur syndicat.

Le syndicat Cockpit, en conflit avec la direction du groupe sur le régime des départs en pré-retraite, avait annoncé plus tôt une nouvelle grève mardi, la quatrième en un peu plus de deux semaines, qui doit toucher cette fois-ci les vols long-courriers au départ de Francfort entre 9h00 et 17h00 locales (3h00 et 11h00, heure de Montréal), en parallèle d'une grève des pilotes du concurrent Air France.

Mais un plan de vol aménagé prévoit que «les 40 vols long-courriers prévus décollent» mardi, a indiqué Lufthansa dans un communiqué. «La grève ne conduira vraisemblablement à aucune annulation, mais à des changements d'horaires pour les 24 vols au départ de Francfort», précise le communiqué de la compagnie, dont l'aéroport de Francfort est le hub.

Depuis l'échec fin août de négociations sur les pré-retraites, Cockpit a déjà organisé trois grèves de plusieurs heures qui ont conduit à l'annulation de près de 500 vols en tout, pour le moment essentiellement sur les liaisons intérieures et européennes. La dernière en date a eu lieu le 10 septembre à Munich (sud).

Lufthansa a soumis lundi à Cockpit une nouvelle proposition sur l'objet du litige, aménagée par rapport à la précédente, et a proposé de nouvelles dates de négociations. «Nous espérons pouvoir reprendre les discussions sur cette base le plus rapidement possible et revenir à un dialogue constructif», a déclaré dans un communiqué Bettina Volkens, directrice du personnel du groupe aérien.

Si elles ne conduisent en général pas à des scènes de cohue dans les aéroports, les grèves coûtent cher à Lufthansa, dont les comptes ont déjà été touchés cette année à hauteur de 60 millions d'euros par un mouvement social de trois jours en avril.

En Allemagne, les conducteurs de train sont également en conflit avec la direction de la compagnie de chemin de fer Deutsche Bahn, et ont fait grève deux fois ces dernières semaines.

Lundi, une grève des pilotes d'Air France a cloué au sol un avion sur deux de la compagnie, un mouvement appelé à s'amplifier mardi.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer