Délices guidées à Whistler

Partager

Sur le même thème

(Whistler) Faire un choix parmi les 150 restaurants de Whistler est difficile. Pire, les risques de tomber sur un attrape-touriste sont grands.

Heureusement, Joe Facciolo et Skai Dalziel ont créé des visites culinaires qui facilitent la vie des visiteurs. La soirée se déroule en trois temps, dans trois lieux. En couple ou en groupe, les convives dégustent une entrée dans un bistro, mangent un plat principal dans un restaurant et terminent la soirée avec un plateau de fromages dans un lounge.

On pourrait facilement qualifier Joe Facciolo de foodie : il adore la bonne bouffe, il aime essayer de nouvelles recettes et déguster de bons vins. Avant de démarrer son entreprise à Whistler, le jeune homme originaire de Pointe-Claire, dans l'Ouest-de-l'Île, voyageait beaucoup. «Mon partenaire et moi, nous sommes de bons amis. Lorsque nous revenions de voyage, nous discutions souvent de ce qui nous avait plu lors de nos séjours à l'étranger. Peu importe où nous allions, on espérait toujours tomber sur une personne qui connaîtrait les restos de la ville et nous ferait visiter ses coups de coeur.»

C'est en se racontant leurs voyages que les deux hommes dans la jeune trentaine ont eu l'idée de créer des visites culinaires. Joe connaissait Whistler. Il savait que l'endroit était idéal pour démarrer ce genre d'entreprise. «À Whistler, tout est rapproché. On peut marcher d'un endroit à l'autre et on retrouve d'excellents restaurants. Il y a même des établissements de renommée internationale», explique-t-il.

Un souper, quatre restos

Les deux entrepreneurs ont mis sur pied Whistler Tasting Tours en 2008. Ils offrent actuellement quatre circuits : une visite gourmande des meilleurs endroits pour le lunch, une tournée de desserts et deux forfaits pour le souper. Le circuit le plus populaire, Finer Things Dinner Tour, commence dans l'impressionnante cave à vin du restaurant Bearfoot Bistro. Quelque 20 000 bouteilles sont disposées sur les murs du cellier. La plus chère vaut 20 000 $.

À cet endroit, les employés de l'établissement enseignent comment sabrer le champagne et expliquent l'histoire de cette coutume. Une fois la théorie terminée, le client peut mettre en pratique ses apprentissages en sabrant une bouteille. La soirée se poursuit en dégustant un vin mousseux.

Le deuxième arrêt est au Hy's Steakhouse, où du vin, rouge ou blanc, est servi. Quel cépage? Les convives doivent se fier à leur nez, à leur bouche et à leurs connaissances pour tenter de deviner. La réponse vient après avoir mangé une entrée et avant de quitter l'établissement vers le troisième arrêt. Les gourmands poursuivent leur visite au restaurant italien Quattro pour déguster un plat principal et terminent leur soirée au FireRock Lounge, dans l'hôtel Westin, avec un plateau de fromages.

Tout au long de la soirée, un guide accompagne les clients d'un endroit à l'autre. Parfois, il s'immisce dans les discussions pour fournir de l'information sur l'origine d'un ingrédient, sur l'artiste qui a peint une toile suspendue à un mur ou sur l'histoire des restaurants visités.

À la fin de la soirée, on rentre assurément à l'hôtel le ventre plein et l'esprit à la fête.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer