Recherche Voyage

Le courrier du globe-trotter: battre en retraite dans l'Ouest canadien

Si l'auto permet de se déplacer plus facilement... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Si l'auto permet de se déplacer plus facilement en ville dans l'Ouest canadien, le VR donne accès à des parcs nationaux dont la réputation n'est plus à faire.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La question: Bonjour, nous avons comme projet de retraite, mon conjoint et moi, de faire un voyage dans l'Ouest canadien à l'été 2017. Nous comptons partir de quatre à six semaines. Nous hésitons entre louer un petit véhicule récréatif dans l'Ouest ou louer un logement à un endroit fixe et voyager avec l'auto. Nous aimons beaucoup la ville, c'est pourquoi nous hésitons pour le véhicule récréatif. Devrions-nous prendre l'avion et louer une auto sur place ? Nous ne sommes pas vraiment intéressés par les Prairies. - Johanne Jean

Calgary ne se résume pas à son Stampede... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Calgary ne se résume pas à son Stampede et à ses chapeaux de cowboy. La ville, notamment, est devenue un repère de bons restaurants.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Banff, situé à environ 126 km de Calgary, est... (Photo archives La Presse Canadienne) - image 1.1

Agrandir

Banff, situé à environ 126 km de Calgary, est un arrêt incontournable pour ceux qui voyagent dans l’Ouest canadien.

Photo archives La Presse Canadienne

La réponse: Avoir plusieurs semaines devant vous pour visiter l'ouest du pays présente un avantage de taille. De cette façon, vous ne serez pas contraints de parcourir chaque jour de grandes distances et vous pourrez rester plus longtemps aux endroits qui vous plairont.

Réglons d'abord la question du transport. À moins de vouloir faire un « road trip » en traversant le pays, le mieux serait sans doute de prendre l'avion pour atterrir à Calgary. Le dilemme ? Louer une voiture et dormir en appartement ou encore prendre la route avec un véhicule récréatif. Côté coût, la facture ne risque pas d'être moins salée dans un cas comme dans l'autre.

Si l'auto permet de se déplacer plus facilement en ville, le VR donne accès à des parcs nationaux dont la réputation n'est plus à faire. 

« S'il y a une destination à visiter en VR, c'est bien l'ouest du Canada », souligne Louise Gagnon, directrice des communications pour la Fédération québécoise de camping et de caravaning, qui prêche évidemment pour sa paroisse.

« L'avantage, c'est qu'ils [les voyageurs] n'ont pas à vivre dans leurs valises, ajoute-t-elle. Et ils économisent sur les repas. » Autre point en faveur du VR : sa hauteur permet aux passagers d'avoir une vue panoramique.

L'accès aux différentes villes ne devrait pas non plus être un problème, surtout si vous optez pour une autocaravane de petite taille. À noter également qu'à proximité de Vancouver, des terrains de camping ont été aménagés. Il est alors possible d'y laisser son VR et de se rendre en ville en transports en commun.

Que voir?

Calgary

Si vous prenez l'avion jusqu'à Calgary, profitez-en pour visiter la ville albertaine. Vous serez surpris de constater qu'elle ne se résume pas à son Stampede et à ses chapeaux de cowboy. Incursion dans les cafés, les bars et visite du quartier Inglewood font partie du charme de la ville qui est même devenue un repère de bons restaurants.

Les parcs nationaux

Après avoir passé du temps en ville, le moment est venu de profiter de la nature en visitant les parcs nationaux. Premier arrêt : Banff, situé à environ 126 km de Calgary. Votre circuit peut ensuite vous mener à Lake Louise, puis à Jasper. À chaque halte, vous pourrez camper sur place, manger en pleine nature, profiter des sentiers pédestres et prendre des clichés mettant les Rocheuses et les eaux cristallines du lac Louise en vedette.

Moins connu, le parc Wells Gray compterait également parmi les incontournables, selon l'agence de voyages Authentik Canada. Les touristes y sont généralement moins nombreux, ce qui assure une plus grande tranquillité. Il faut se rendre à la chute de Helmckem et dans les prés alpins appelés Trophy Mountain. Whistler et son village, fort populaires auprès des vacanciers et des travailleurs québécois, peuvent ensuite figurer à votre itinéraire.

Victoria et Vancouver

Empruntez par la suite la route panoramique Sea to Sky pour vous rendre jusqu'au traversier qui vous mènera à Victoria. Il faut visiter les quartiers anciens avec vue sur la mer.

Bien sûr, en chemin, Vancouver vaut également la peine d'être visité. Il est possible notamment d'y faire une visite culinaire guidée.

Voilà une bonne façon de faire une incursion dans cette ville cosmopolite.

Visite des vignobles

Avant de retourner à Calgary, passez par la vallée de l'Okanagan, où vous pourrez visiter différents vignobles.

De quoi faire quelques provisions avant le retour au Québec.

RÉSERVATION

Bien que votre voyage ne soit prévu que dans un an, mieux vaut planifier tôt, conseille Louise Gagnon, surtout si vous comptez partir pendant les vacances scolaires. Si vous envisagez de louer un véhicule récréatif, il faudrait penser à faire les réservations dès janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer