Recherche Voyage

Costa Rica: des plages pour tous les goûts

Playa Conchal, Costa Rica... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Playa Conchal, Costa Rica

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TAMARINDO, COSTA RICA) Même si les touristes de partout dans le monde affluent en grand nombre sur la côte pacifique du Costa Rica, il est encore possible d'y faire de belles découvertes. Nous vous proposons un petit road trip dans la péninsule de Nicoya, un paradis tant pour les baigneurs que pour les surfeurs.

VOYAGE - Costa Rica - Vue de la... (Photo Thinkstock) - image 1.0

Agrandir

VOYAGE - Costa Rica - Vue de la côte ouest. Photo: Thinkstock

Photo Thinkstock

De l'aéroport de Liberia, nous nous dirigeons vers Playa Hermosa, située à tout juste une demi-heure de route. En 1994, les Québécois Claude et Silvia Laferrière ont contribué à faire connaître cette bourgade en y construisant un joli hôtel, la Villa Del Sueño. Par la suite, de riches Américains et Canadiens s'y sont fait construire d'imposantes maisons qui dominent aujourd'hui la baie. Malgré ces bouleversements, Playa Hermosa (à ne pas confondre avec la localité du même nom située près de Jacó, à 225 km au sud) a réussi à conserver sa quiétude. Sa plage est parfaite pour les familles.

L'atmosphère est tout autre à Playa del Coco, à 15 minutes de route au sud. Restaurants à l'américaine, boutiques de souvenirs clinquants et même un casino se succèdent dans la rue principale. De nombreux pêcheurs viennent tenter leur chance ici, mais ce n'est pas à la portée de tous : une sortie d'une demi-journée pour quatre personnes coûte au moins 200 $ US.

LA PLAGE ET LE SURF

Le lendemain, nous reprenons la route pour Playa Conchal, l'une des plus belles plages du pays. Elle tire son nom des coquillages (« conchas » en espagnol) à l'origine du gros sable qui la recouvre. Ici, il y a de la place pour tout le monde, même en haute saison. Pour admirer le coucher du soleil, rendez-vous à Playa Brasilito, à une demi-heure de marche au nord, où l'on trouve d'agréables restaurants donnant sur la plage. Si vous vous débrouillez en espagnol, entrez dans le bar Cheche et faites connaissance avec les gens du coin.

Nous arrivons ensuite à l'épicentre touristique de la côte pacifique : Tamarindo. De chaque côté du séduisant hôtel Diria, on trouve plusieurs restaurants, boutiques et écoles de surf.

En fait, la plage de Tamarindo, remuée de vagues douces, mais constantes, est l'un des endroits les plus populaires au Costa Rica pour apprendre à manier la planche. Difficile de résister !

Les surfeurs plus expérimentés préféreront les eaux plus tumultueuses de la célèbre Playa Avellana, située à une trentaine de minutes de route au sud. Comme il faut rouler sur un chemin de gravier pendant plusieurs kilomètres pour se rendre à cet endroit reculé, il vaut mieux être muni d'un véhicule 4 x 4.

Le point final de notre périple est la dynamique ville de Sámara. De jour comme de soir, sa longue plage bourdonne d'activité. Comme on y mange mieux qu'ailleurs sur la côte et que les possibilités d'hébergement abondent, il vaut la peine d'y passer quelques jours. Une visite s'impose à la Playa Carrillo voisine, magnifique et paisible. Et si vous êtes le moindrement aventureux, vous n'hésiterez pas à parcourir 35 km de route de gravier pour atteindre le quasi-mythique village de Nosara, un eldorado poussiéreux, mais étrangement chic pour surfeurs et amateurs de yoga.

QUELQUES BONNES ADRESSES

Restaurant Aqua Sport, Playa Hermosa

Le soir venu, il fait bon s'asseoir dans l'un des fauteuils Adirondack du restaurant Aqua Sport, directement sur la plage de Playa Hermosa. Au menu : quesadillas, ceviches, pizzas et burgers bien faits, sans oublier l'incontournable casado, le plat national costaricain (riz, haricots, plantain, viande et salade). L'endroit est prisé des touristes et des expatriés, mais aussi des Costaricains plus aisés.

Kelly's Surf Shop and School, Tamarindo

Les boutiques de surf ne manquent pas sur la côte pacifique du Costa Rica, mais Kelly's Surf Shop est l'une des meilleures. On peut y louer des planches et suivre des leçons d'initiation ou de perfectionnement. Kelly's organise aussi des camps de surf d'une semaine comprenant hébergement, petits-déjeuners et deux heures de cours par jour (à partir de 1100 $US par semaine en occupation double).

Sámara Organics Mercado & Café

Le village de Sámara compte plusieurs établissements végétariens et végétaliens. L'un des plus réputés est Samara Organics, qui est à la fois une épicerie et un café. On y propose des fruits et légumes biologiques, des smoothies ainsi que des sandwichs. Les mardis matin, Samara Organics tient un marché fermier dans sa cour arrière.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Costa Rica: mers et mondes

    Costa-Rica

    Costa Rica: mers et mondes

    De façon générale, les voyagistes n'en ont que pour la côte pacifique du Costa Rica. C'est là que se concentrent les principaux attraits touristiques... »

  • Rusticité et raffinement sur la côte est du Costa Rica

    Costa-Rica

    Rusticité et raffinement sur la côte est du Costa Rica

    Pour les amants de la tranquillité, la côte est du Costa Rica est un joyau. Ici, pas de grands complexes hôteliers, peu d'activités organisées. Mais... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer