Recherche Voyage

L'ascension du Machu Picchu

Le Machu Picchu... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Le Machu Picchu

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nous sommes un couple dans la jeune cinquantaine qui voyage au moins deux fois l'an. Nous aimons beaucoup visiter les lieux naturels des parcs nationaux et nous n'avons pas l'habitude des voyages organisés, car nous aimons faire de longues randonnées et prendre le temps de visiter les coins moins touristiques. Nous aimerions visiter le Pérou et le Machu Picchu, nous parlons français, avons un anglais fonctionnel, mais n'avons aucune notion d'espagnol. Est-ce réaliste d'en planifier la visite au cours d'un séjour de trois semaines?
- Sylvie

Bien qu'il soit pris d'assaut par des hordes de touristes, le Machu Picchu compte toujours parmi les incontournables pour quiconque met les pieds au Pérou. Par contre, même si vous préférez être autonomes, je vous suggère de faire appel aux services d'une agence pour cette portion du voyage. Pour le reste du séjour, vous pourrez sans aucune difficulté organiser vous-mêmes votre circuit. Vous pourrez vous débrouiller grâce à l'anglais, mais rien ne vous empêche d'apprendre quelques notions d'espagnol avant votre départ. Les gens du pays l'apprécient toujours.

Comme vous semblez être des adeptes de la randonnée, offrez-vous la totale en réservant un circuit - qui peut durer de trois à cinq jours - qui vous permettra de parcourir à pied une partie du pays des Incas, jusqu'au Machu Picchu. En optant pour les services d'une agence, vous serez alors sous l'égide de guides locaux qui se chargeront aussi de transporter les tentes, les matelas et la nourriture. Vous pouvez alors mettre toute votre énergie sur la randonnée et profiter pleinement du paysage.

Cette façon de faire est également plus sécuritaire, croit Daniel Bazan, vice-président directeur de la Chambre de commerce du Pérou à Montréal.

Fait à noter, organiser un tel voyage ne peut se faire sur un coup de tête, à la dernière minute, prévient Jocelyne Vandelac, propriétaire de Voyages Gauthier. «Les gens qui songent à y aller pendant la haute saison [mai, juin, juillet et début septembre] doivent s'y prendre au moins trois ou quatre mois à l'avance.»

Mme Vandelac ajoute que les mois d'hiver, à partir d'octobre, sont peu propices à une randonnée. «À cette période, le Machu Picchu risque d'être dans les nuages.»

Avant ou après votre découverte du pays inca, profitez-en pour visiter la ville de Cuzco.

Les rues pavées, la Plaza Armas et le musée du Machu Picchu sauront certainement vous ravir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer