Recherche Voyage

48 heures à São Paulo

  • Le Beco de Batman, une ruelle du quartier de Vila Madalena célèbre pour ses grandes fresques. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le Beco de Batman, une ruelle du quartier de Vila Madalena célèbre pour ses grandes fresques.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 1 / 5
  • Le marché d'antiquité de la place Benedito Calixto. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le marché d'antiquité de la place Benedito Calixto.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • Petit déjeuner aux fruits, dont des baies d'açaï. (Photo fournie par Jean-Pierre Bastien)

    Plein écran

    Petit déjeuner aux fruits, dont des baies d'açaï.

    Photo fournie par Jean-Pierre Bastien

  • 3 / 5
  • Le bar Veloso, où l'on sert les meilleurs cocktails en ville. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le bar Veloso, où l'on sert les meilleurs cocktails en ville.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • Le parc Ibirapuera, véritable oasis au coeur de la bruyante ville. (Photo Wilfredor, wikimedia commons)

    Plein écran

    Le parc Ibirapuera, véritable oasis au coeur de la bruyante ville.

    Photo Wilfredor, wikimedia commons

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Coutu

Collaboration spéciale

La Presse

São Paulo est une jungle de gratte-ciel où s'entassent quelque 12 millions de personnes. Les touristes boudent souvent la métropole grise pour les plages et montagnes de Rio de Janeiro. Mais il s'agit de s'attarder dans les rues de Sampa et d'apprivoiser le monstre urbain pour qu'il dévoile tranquillement ses charmes. On y découvrira alors une ville cosmopolite qui bouillonne de culture.

Jour 1

9h

Le pão de queijo

São Paulo est le coeur économique de l'Amérique latine. Très tôt, les Paulistas font la queue devant les nombreuses boulangeries pour déjeuner avant d'aller au travail. Faites comme tout le monde et dégustez un pão de queijo, un succulent petit pain au fromage fait à base de fécule de tapioca.

10h

Marche sur l'avenue Paulista

On compare souvent la principale artère de la ville à la 5e Avenue de New York. Quelque 800 000 personnes y travaillent quotidiennement. On y trouve la plupart des institutions financières du pays, mais aussi une faune urbaine singulière. Rendez-vous des hippies qui vendent leurs pièces d'artisanat, de la communauté gaie et des skateboarders, une promenade sur les 3 km de l'avenue Paulista est une excellente entrée en matière pour comprendre la complexité de la métropole.

11h

Visite au Musée d'art de São Paulo

Sur l'avenue Paulista, on s'arrête au MASP, un musée incontournable, à l'extérieur comme à l'intérieur. L'imposant bloc de béton qui surplombe une grande place publique a été dessiné par l'architecte brésilienne Lina Bo Bardi. Inauguré en 1968, le monument est devenu l'un des symboles de São Paulo. Van Gogh, Picasso, Jérôme Bosch... l'impressionnante collection d'oeuvres européennes est la plus importante de l'hémisphère Sud.

masp.art.br

13h

Marché de la place Benedito Calixto

Tous les samedis, des vendeurs d'antiquités, d'artisanat et de disques vinyles prennent d'assaut la place Benedito Calixto, située au coeur du quartier branché Pinheiros. Dans une ambiance de célébrations, les Paulistas se retrouvent autour du square pour partager des bières glacées, alors que les musiciens de rue entonnent des airs de samba.

15h

Un petit «pastel»?

Pour casser la croûte, on mange un pastel dans l'un des stands de la place Benedito Calixto. Sous sa tente, le cuistot lance un morceau de pâte fourrée à la viande ou au fromage dans l'huile bouillante, avant de vous le servir, bien chaud et croustillant. On accompagne généralement ce succulent beignet rectangulaire d'un jus de canne à sucre, pressé sous vos yeux.

18h

La cave de Batman

À quelques minutes de marche du marché public, dans le quartier «bohémien» de Vila Madalena, se trouve le Beco do Batman. Cette ruelle longue d'une centaine de mètres est mondialement reconnue pour ses magnifiques graffitis colorés qui recouvrent le moindre centimètre de ses murs. Un musée à ciel ouvert constamment renouvelé.

Rua Gonçalo Afonso, Vila Madalena

Jour 2

9h

Açaï et bar à jus

Le Brésil est certainement l'un des meilleurs endroits au monde pour savourer des jus de fruits tropicaux. Pour démarrer votre journée, offrez-vous un nectar d'ananas, de fruits de la passion ou même de cacao. Pour faire le plein d'énergie, goûtez aussi à l'açaï, cette baie violette qui pousse dans des palmiers du nord du pays. Servi en sorbet, parfois garni de céréales et de bananes, cet en-cas très calorique vous en bouchera un coin!

10h

Musée du football

Situé dans le quartier Pacaembú, le Museu do Futebol est un vibrant hommage au ballon rond. On y raconte l'histoire du sport dans ce pays, depuis son introduction par l'Écossais Charles Miller à la fin du XIXe siècle. En plus de nombreux artéfacts, des documents multimédias permettent de revivre les moments forts des meilleures joutes brésiliennes. Le musée se trouve à même le stade Pacaembú, où ont souvent lieu des matchs, généralement le dimanche après-midi.

Praça Charles Miller, Pacaembú

museudofutebol.org.br

13h

Pinacothèque

À deux pas du magnifique parc de la Luz, la Pinacoteca do Estado de São Paulo est le plus vieux musée de la ville. L'institution compte plus de 8000 oeuvres, principalement brésiliennes, qui relatent l'histoire du pays, depuis l'arrivée des premiers colons. On y présente aussi de nombreuses expositions temporaires d'artistes locaux et internationaux.

pinacoteca.org.br

16h

Balade au parc Ibirapuera

Lorsque vous en aurez assez du béton et du smog, faites un détour par le parc Ibirapuera, réelle oasis au coeur de la ville. On le compare souvent au Golden Gate Park de San Francisco, puisqu'on y trouve aussi de nombreuses institutions culturelles, comme le Musée d'art moderne, le Musée d'art contemporain et le Planétarium de São Paulo. Les pavillons du parc ont tous été conçus par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer.

18h

Coxinha et caïpirinha chez Veloso

Pour terminer joyeusement cette journée, rendez-vous chez Veloso, où l'on sert les meilleurs cocktails en ville. La caïpirinha est généralement réalisée à base de sucre, de lime et de cachaça, une eau de vie de canne à sucre. Ici, on réinvente le classique avec des fruits de la passion, des pommes grenades, le fruit du cajou ou même du piment fort. On accompagne cette boisson hautement alcoolisée de coxhinhas, des croquettes de poulet pané en forme de poire.

velosobar.com.br

Sécurité à São Paulo

Comme dans toutes les grandes villes d'Amérique du Sud, mieux vaut être prudent lorsqu'on déambule à São Paulo. La criminalité ne devrait pas vous décourager de découvrir la ville (beaucoup plus sécuritaire que Rio de Janeiro). Évitez tout de même de porter des bijoux ou des objets de valeur et ne vous aventurez pas dans des rues sombres et désertes. Sur place, on vous dira de marcher comme un Paulista: avec assurance, en regardant droit devant. Et si un vol à main armée devait arriver, n'argumentez pas et donnez tranquillement ce que l'on vous demande.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer